Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 15:44
  • Grâce à l'appui de ses militants, l'Association Végétarienne de France (AVF) a remporté le concours My Positive Impact lancée à l'initiative de la Fondation Nicolas Hulot ; le but étant de "réunir des solutions pour lutter contre le dérèglement climatique". En occurrence, il s'agit d'inciter les étudiants à s'abstenir de viande, poisson, œufs et produits laitiers durant une semaine afin de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, l'élevage représentant à lui seul 14% des GES. Par ailleurs, "manger végétarien contribue à préserver les ressources en eau, en terres arables et préserve la forêt amazonienne des destructions liées aux cultures de soja destinées à nourrir le bétail. Sans oublier les bienfaits pour la santé (réduction des risques d'obésité, de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers)." En l’occurrence, 120 participants se relayeront à l'automne à raison de 4 équipes de 5 par semaine durant 5 semaines, épaulés par des professionnels (diététiciens, créateurs culinaires, chefs cuisiniers et spécialistes de l'environnement). L'opération sera filmée et retransmise sur Youtube et les réseaux sociaux, ceux-ci faisant office de caisse de résonance. Voilà qui promet d'intéressantes réflexions en perspective !

  • Par ailleurs, lors de l'émission Fort Boyard diffusée le samedi 4 juillet sur France 2, le journaliste et essayiste Aymeric Caron dirigeait une équipe qui a remporté 12960€ au bénéfice de l'association de défense animale L214. Delphine Wespiser, miss France 2012 et végétarienne accompagnait l'auteur de No Steak. L'une des épreuves de l'émission contraignait des participants à manger de la cervelle de veau crue, ce qui a choqué et indigné plusieurs militants de la cause animale. Certains estiment même que le message de L214 est biaisé et sa crédibilité entachée. Pour ma part, la cervelle d'agneau est l'aliment le plus infâme que ma mère nous donnait à manger occasionnellement dans les années 60. Il n'est pas exclu d'imaginer que la production ait cherché à mettre en défaut des participants à priori bien intentionnés dans le but de rendre leur message confus et inaudible. Si les participants en question sont prochainement atteints de l'ESB (maladie de la vache folle), on saura pourquoi !

Partager cet article

Repost 0
Published by URTICA
commenter cet article

commentaires