Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 13:51

S'il est désormais bien établi qu'un régime riche en caroténoïdes (lutéine et zéaxanthine en particulier) offre une protection contre la dégénérescence maculaire, peu d'études s'étaient jusqu'à présent intéressées à la cataracte.

Or, en 2011, des chercheurs finlandais ont mis en évidence l'influence bénéfique de la lutéine et de la zéaxanthine également sur la prévention de la cataracte.

Colin Campbell cite aussi une étude réalisée en 1988 par des chercheurs du Wisconsin et portant sur quelques 1300 personnes. Il en ressort que celles ayant consommé le plus de lutéine (un antioxydant contenu en abondance dans les épinards et le chou kale) étaient deux fois moins atteintes de la cataracte que celles qui en avaient consommé le moins.

Plus récemment, des chercheurs britanniques se sont intéressés à l'influence du régime alimentaire sur le développement de la cataracte. Ainsi, 27670 personnes non diabétiques et âgées d'au moins 40 ans ont été suivies durant 15 ans. Publiée en 2011 par l'American Society for Nutrition, l'étude en conclut que « les végétariens ont un risque plus faible de cataracte que les mangeurs de viande ». Le lien entre consommation de viande et cataracte est même très fort puisque, par rapport à de gros consommateurs de viande, le risque de cataracte est de 40% inférieur chez les véganes, de 30% inférieur chez les végétariens, 21% moindre chez les consommateurs de poisson ne consommant pas de viande, de 15% inférieur chez les faibles consommateurs de viande et de 4% inférieur chez les consommateurs de viande modérés.

Si l'on fait la synthèse de ces études, il semblerait que, non seulement les légumes riches en caroténoïdes (épinard, chou kale, brocoli, carotte, courge, patate douce etc) jouent un rôle protecteur contre la cataracte chez les végétariens et végétaliens qui consomment ces légumes en abondance, mais que le risque de développer la cataracte à l'âge mûr soit directement lié à la quantité de viande consommée. La différence de 10% du risque de développer la cataracte entre végétariens et véganes constatée dans la dernière étude pourrait s'expliquer par la plus grande consommation de fruits et légumes riches en vitamine C chez les véganes.

Une étude récente vient en effet de démontrer le rôle protecteur de la vitamine C contre la cataracte, maladie touchant en France une personne sur deux après 60 ans et nécessitant 600 000 opérations annuelles.

Sources :

La Nutrition.fr : Lutéine et zéaxanthine contre la cataracte

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/les-troubles-de-la-vue/luteine-et-zeaxanthine-contre-la-cataracte.html

Diet, vegetarianism, and cataract risk

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21430115

La vitamine C protège de la cataracte

http://www.e-sante.fr/vitamine-c-protege-cataracte/breve/633

Article « végétarisme » de Wikipédia, chapitre « Prévention de la cataracte »

https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9tarisme#cite_note-295

Campbell, T. Colin et Campbell, Ph.d. Thomas, Le Rapport Campbell – éd. Ariane, 2006, 2008 (pages 268-269). Réédité en 2013 aux éditions Les Arènes sous le titre L'enquête Campbell.

Partager cet article

Repost 0
Published by URTICA
commenter cet article

commentaires