Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 06:21

 

Le gouffre de la Sécu ne cesse de se creuser. Et que nous propose-t-on comme solutions ?


  • Tout d'abord, on a créé la CSG et le forfait hospitalier.
  • Puis on a dressé plusieurs listes de médicaments subitement jugés "inefficaces" et requalifiés en "médicaments de confort". L'économie a été dérisoire.
  • On a aussi subi plusieurs diminutions du taux de remboursement des médicaments et l'application d'une taxe forfaitaire de 1€ par consultation médicale.
  • A suivi l'établissement d'une franchise sur les médicaments, actes para-médicaux et transports sanitaires.
  • Récemment, une taxe sur les Mutuelles Santé a été imposée aux assurés, qui avaient déjà vu leurs cotisations relevées plusieurs fois ces dernières années du fait des abaissements successifs du taux de remboursement des médicaments par la S.S..
  • Avec le renforcement des mesures d'austérité, on parle désormais de diminuer les indemnités journalières en cas de maladie, ce qui toucherait surtout les plus modestes. Ou encore de porter la franchise en cas de maladie de 3 à 4 jours.
  • Aux dernières nouvelles, 67 députés UMP seraient même partisans d'exclure les ressortissants étrangers du minimum vieillesse !
  • Le 15 novembre 2011, le gouvernement décidait d'instituer un jour de carence pour les fonctionnaires et un 4ème jour de carence dans le privé, sauf en Alsace-Moselle encore sous le régime du concordat. À noter que c'est un député du Bas-Rhin qui est à l'origine de cette mesure, qui ne concerne pas sa circonscription... Il est vrai que les alsaciens sont plus sérieux qu'en région méditerranéenne avec deux fois moins d'arrêts de travail par an !
  • Début décembre, machine arrière. Le gouvernement renonce à instituer un 4ème jour de carence devant la levée de boucliers des députés UMP eux-mêmes. Finalement, ce sera une réduction des indemnités maladie au-delà de 2000€ brut de revenu mensuel.

 

Mais qu'est-ce qui coûte cher à la Sécurité Sociale ?

  1. Le traitement des maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité avec 2,2 millions de malades en Affection de Longue Durée (ALD) pour un montant de 17,9 milliards d'Euros (chiffre de 2007).
  2. Le traitement du cancer, 2ème cause de mortalité avec un coût de 15 Md d'€ en 2002, dont 10 Md € pour le seul traitement.
  3. Le traitement du diabète, première cause d'ALD pour les hommes de 45 à 74 ans.

Eh bien, devinez quoi ? Ces maladies peuvent être évitées dans une large mesure simplement en adoptant une alimentation végétarienne, voire végétalienne. Lire à ce sujet mon e-book Être végétarien, le bon choix page 33 et suivantes. Et là, il ne s'agit pas d'économiser quelques centaines de millions d'Euros, mais des milliards, tout en améliorant la santé de la population.

Mais non, cette solution ne semble pas convenir à nos dirigeants puisque le Programme Nutrition-Santé - qui sert de cadre institutionnel - ne recommande pas le régime végétarien et la MULIVITUDE (organisme de lutte contre les sectes) tire à boulets rouges sur les végétariens. Pire, par un décret du 1er octobre 2011, l'état français vient de rendre la viande obligatoire dans les menus des cantines scolaires et s'apprête à généraliser cette mesure à l'ensemble de la restauration collective...

 

Au même moment, on autorise les agriculteurs à augmenter leurs épandages d'azote, alors que la responsabilité des engrais azotés (lisiers etc) dans les marées vertes bretonnes est reconnue. La mort d'une douzaine de sangliers cet été aurait dû servir de déclic et permettre au gouvernement de faire machine arrière. Il n'en a rien été, et la dernière mesure résonne même comme une provocation.

 

Ces 2 exemples montrent que, dans le domaine de l'agro-alimentaire, ce sont les lobbies qui fixent la politique du gouvernement, sans aucune considération pour la santé des usagers.

Mais le vent semble tourner pour l'industrie chimique depuis l'affaire du Médiator et les langues commencent à se délier. Ces derniers jours, l'efficacité des médicaments contre la maladie d'Alzheimer a été sévèrement remise en question. Voilà encore quelques milliards que l'on pourrait faire économiser à la Sécurité Sociale ! D'autant que les végétariens seraient moins touchés par cette maladie.

Il y a bien aussi la généralisation de la nouvelle Carte Vitale avec photo qui permettrait de réduire les 10% de fraudes à la Sécu constatées. Mais la seule entreprise française habilitée à la fabriquer est complètement débordée et les délais de fabrication sont actuellement de 6 mois à un an. Gare à ceux qui perdent leur carte vitale !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires