Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 07:37

 

Une femme occidentale sur huit est destinée à avoir un cancer du sein au cours de sa vie. Ma propre mère en est morte après rechute, malgré une ablation du sein.  Or, cette maladie n'est pas une fatalité.

 

On a tendance à nous présenter la mammographie comme une solution en matière de dépistage, mais les inconvénients sont nombreux :

  • diagnostic erroné, d'où traitement inutile
  • irradiation légère
  • compression de la glande mammaire pouvant entraîner une dissémination de cellules cancéreuses par rupture de capillaires sanguins sur une tumeur au départ bénigne

 

Or, il existe un facteur de prédisposition au cancer du sein très facile à déceler. Il s'agit d'une carence en vitamine D. C'est ce que vient de constater une récente étude médicale, qui fait apparaître la carence en vitamine D comme le meilleur indicateur tumoral existant.

Les végétaliennes (et dans une moindre mesure les végétariennes) sont donc particulièrement concernées, surtout si elles ne s'exposent pas au soleil ou ne prennent pas de supplémentation en vitamine D.

Il y a lieu de trouver le juste milieu, car celles qui prennent des bains de soleil prolongés s'exposent à des cancers de la peau.

 

Pour plus de détails, se reporter au chapitre Vitamine D (p. 28) dans notre e-book Être végétarien, le bon choix ?

Être végétarien, le bon choix ? ( Livre téléchargeable)


 

Source : Principes de Santé n°35, juin 2011

 


Signalons enfin que l'apport nutritionnel conseillé en vitamine D par l'Anses (ex Afssa) semble avoir été considérablement sous-évalué. Établi à 200 UI par jour, il paraît très en deça des besoins réels de l'organisme, afin de prévenir non seulement le rachitisme, mais le diabète et le cancer du sein. Une récente étude américaine, publiée en février 2011 dans le journal Anticancer Research, évalue ces besoins de 4000 à 8000 UI par jour, alors que les recommandations françaises fixent 1000 UI par jour comme une dose maximale, suite – semble-t-il – à une erreur de calcul. Le site La Nutrition.fr a consacré un intéressant article à ce sujet1.link


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans NEWS
commenter cet article

commentaires