Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 16:36

 

Le web est trop facilement vilipendé par les partisans de la pensée unique, qui ne veulent pas que l'on regarde là où il y a des vérités gênantes. Pourtant, même s'il n'est pas toujours facile de faire le tri entre les informations fiables et celles qui ne le sont pas, Internet est une source irremplaçable.

 

L'épidémie d'Escherichia coli  qui a fait plus de 30 morts en Allemagne début juin 2011 donne lieu à plusieurs réflexions :


La presse nous dit que ce sont des graines germées qui sont à l'origine de l'épidémie. Soit ! On connaît donc le vecteur, mais pas les causes réelles de la propagation de la bactérie. Tout au plus nous dit-on que la bactérie se développe là où du fumier a été répandu, mais sans rentrer dans les détails. On ne va tout de même pas charger les éleveurs qui sont désemparés face à la sécheresse et courent à la faillite. Alors que l'on montre du doigt une exploitation bio, il semble que les véritables causes de la multiplication de cette souche d'e-coli multirésistante aux antibiotiques soient les méthodes d'élevages elles-mêmes, qui nécessitent de fortes doses d'antibiotiques. Comme par hasard, les 2 pays européens où l'élevage intensif est le plus développé sont... l'Allemagne et le Danemark, exactement la zone où la contamination s'est produite !


Nous avons abordé ce sujet au chapitre " Bactéries multirésistantes et élevage industriel ", page 164 dans notre e-book Être végétarien, le bon choix ? ( Livre téléchargeable)

Voir aussi l'article suivant link

 

 

Les méthodes d'abattage sont aussi à mettre en cause, provoquant une souillure des carcasses et une contamination de la viande comme a pu le constater Marie-Pierre Montet, auteure en 2009 d'une thèse de doctorat sur la " contamination des aliments par les Escherichia coli producteurs de Shiga-toxines (STEC) en France, et importance de l'acido-résistance des souches ". D'après cette thèse, les fromages à pâte molle constitueraient un milieu idéal de propagation de souches multi-résistantes d'e-coli.  ephe these montet icrc09 ephe these montet icrc09

 

L'article de " free-actualité " du 7 juin 2011 intitulé Bactérie tueuse : faut-il chercher du côté de l'élevage intensif ?  de TerraEco est particulièrement intéressant et bien documenté. Il est accompagné d'un extrait vidéo du film " FOOD, inc : prolifération d'une bactérie tueuse ". link

 

 

Nous avons récemment attiré l'attention sur le fait que les graines germées peuvent être à l'origine de mycotoxines cancérigènes. Graines germées : le danger des mycotoxines La température de germination, généralement comprise entre 20 et 30°, favorise en effet la multiplication rapide des bactéries pathogènes si l'eau de rinçage ou les germoirs sont contaminés. Si l'on utilise de l'eau filtrée, il faudra veiller à une désinfection régulière de la carafe, une étude récente du magazine Que Choisir  ayant démontré que la majorité des carafes filtrantes étaient contaminées. Si l'on a le moindre doute, il est préférable de passer ses graines germées quelques minutes à la vapeur afin d'assainir la préparation.

 

 

Un naturopathe américain pense que la souche qui a frappé l'Allemagne a été développée en laboratoire. Mais, contrairement à ce qu'il dit, il n'apporte aucune preuve de ce qu'il avance. Même si l'on ne peut pas totalement exclure cette hypothèse, cela nous semble peu vraisemblable.

Voir l'article sur Realinfos link

Dans son journal n°93 de juillet-août 2011, Michel Dogma partage le même avis. Pour lui également, une résistance soudaine à huit antibiotiques différents n'a pu s'établir qu'en laboratoire.

 

 

Enfin, un ami vient de me transmettre une vidéo YouTube de 4 mn intitulée Le petit secret honteux, et qui cerne bien la responsabilité de l'élevage intensif dans la prolifération de cette bactérie. link


 


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires