Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 21:32

 

Cherchant récemment le rayon Bio dans un hypermarché Carrefour, je suis tombé sur une grande pancarte HALAL. Dans l'allée d'à côté, le rayon des produits Bio était à peine signalé. Et pour cause, le marché du Halal en France représente près de 5,5 milliards d'euros par an, contre moins de la moitié pour les produits Bio. Dans un quartier à forte population musulmane, la grande distribution est certaine de faire un carton avec les produits Halal, les produits Bio et Ecolabel étant peu consommés par ces populations, ne serait-ce qu'à cause de leur coût plus élevé.

Mais les produits Halal recellent une dimension cachée, peu connue du grand public.

 

 

Rétrospective


Depuis 1964, la loi française impose l'abattage des animaux de boucherie avec étourdissement préalable. Une dérogation fut instituée en 1982 pour l'abattage suivant le rite Casher, puis en 1995 suivant le rite musulman. Dans ces deux cas, les animaux sont abattus en pleine conscience. Un bovin égorgé dans ces conditions peut mettre un quart d'heure à mourir, mais - cadence oblige - l'animal est suspendu par une patte et éventré encore vivant sous les yeux de ses congénères.

Les associations de défense des animaux ont adressé en vain de multiples lettres à Nicolas Sarkozy, qui s'était déclaré favorable à leur cause lors de la campagne des élections présidentielles de 2007...


Cherchant à minimiser leurs coûts, les abattoirs français et belges utilisent de plus en plus le mode d'abattage Halal pour de la viande qui n'est pas destinée au marché Halal, mais repart dans le circuit commercial conventionnel. Ainsi, d'après l'Oeuvre d'Assistance aux Bêtes d'Abattoirs (OABA), en France, 62% des ovins et caprins vendus dans le circuit de boucherie classique sont abattus sans étourdissement. Cette proportion est de 43% pour les veaux et de 28% pour les gros bovins.  Elle serait de 100% en région parisienne, toutes races confondues. On retrouve donc cette viande en supermarché, en boucherie traditionnelle, dans les restaurants et les cantines, ainsi que dans les plats préparés, sans aucune mention du mode d'abattage.


Il faut préciser que, suivant un sondage IFOP réalisé en décembre 2009, 72% des français se disent opposés à l'abattage des animaux de boucherie sans étourdissement préalable. La Fondation 30 Millions d'Amis  se bat depuis des années contre cette pratique, qui a déjà été abolie en Suède, Norvège, Islande, en Suisse et en Nouvelle-Zélande. L'Autriche a, quant'à elle, institué sa propre norme d'abattage Halal avec étourdissement, mais elle fait cavalier seul pour le moment.


En juin 2010, plusieurs associations de défense des animaux ont adressé une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy dans ce sens. La lettre se terminait par une mise en garde : Si les pouvoirs publics n'agissent pas, les consommateurs, une fois informés, n'auront d'autre solution que de suivre l'adage bien connu : " dans le doute...abstiens-toi "!


En novembre 2010, plusieurs députés UMP, parmi lesquels Nicolas Dhincq (Aube) et Marc Le Fur (Côtes d'Armor), ont déposé une proposition de loi en faveur de l'étiquetage obligatoire du mode d'abattage, afin d'assurer une parfaite transparence à l'égard du consommateur. Il faut savoir que le Parlement européen s'est déjà prononcé en faveur de cette mesure par un texte du 13 juin 2010 défendu par la députée allemande Renate Sommer (CDU). Mais, en Europe, ce domaine reste sous la responsabilité des États-Nations, ce qui explique la grande disparité de son application.

En France, le Ministre de l'Intérieur (et des cultes), Brice Hortefeux, s'est clairement déclaré contre cette mesure. Et cela n'a pas traîné. En décembre 2010, une réunion des ministres européens de la Santé a rejeté l'étiquetage obligatoire du mode d'abattage.


Il ne reste plus au consommateur qu'à exercer son droit d'abstention.

 

Lire aussi l'article : Au sujet de l'abattage rituel


 

Pour plus d'informations, voir les articles :

  • Restaurants Quick convertis à la viande Halal, ou quand l'État cautionne ! (Univers Nature 19-02-2010) link
  • Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy (10-06-2010) abattage-rituelabattage-rituel  
  • Campagne nationale d'information des consommateurs citoyens sur la réalité des pratiques d'abattage des animaux (4-1-2011) cp-abattage040111 cp-abattage040111

 

 

À voir également sur You Tube :

l'excellent reportage d'Envoyé Spécial (France 2)

du 16/2/2012  

"La viande dans tous ses états"


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans NEWS
commenter cet article

commentaires