Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 12:56

 

En publiant récemment le texte sur Le karma de la viande, j'avais un sentiment d'inachevé. Il manquait une note d'espérance et l'article risquait de susciter la peur chez les personnes fragiles, ainsi que le rejet à propos du plan machiavélique ourdi par le Nouvel Ordre Mondial.

C'est alors que j'ai découvert une série de textes qui étayent mon propos. Ceux-ci ont été publiés par une québécoise spécialiste de la communication animale et nommée Caroline Leroux. Elle a publié sur son site www.communication-animal.net une série de messages du peuple animal, captés ces dernières années grâce à ses dons médiumniques. Seize différentes races animales se sont adressées à elle, parmi lesquelles les peuples chat, chien, cheval, éléphant, aigle, dauphin et serpent.

 

Le message du peuple des Serpents/Reptiles est particulièrement intéressant, pour ceux qui cherchent la connaissance en dehors de tout préjugé.

Après des allusions au mythe de la Genèse et à la nocivité des aliments produits par le génie génétique, une phrase a retenu mon attention : "Sachez ceci : tant et aussi longtemps que vous continuerez à traiter les animaux comme des esclaves sans âmes, vous garderez la porte grande ouverte à ce qu'on vous fasse subir la même chose. Et n'allez surtout pas penser que vous ne vivez pas cette réalité aujourd'hui..."

Cet avertissement résonne comme une confirmation des sombres projets du Nouvel Ordre Mondial. Et les serpents sont à priori bien placés pour savoir ce qui se trame dans les entrailles de la Terre, puisqu'ils y vivent.

 

Pour sa part, le peuple des Chiens fait une annonce qui concerne principalement l'Asie. On y lit que les chiens n'ayant pas la vocation de servir de nourriture et vivant douloureusement leur condition de vie dans certains pays (Chine, Viet-Nam...), ils ont décidé de quitter cette Terre en masse prochainement. Cela se fera sous la forme d'une épidémie virale transmise par les puces, poux, tiques etc et affectant durement l'espèce humaine aux défenses immunitaires affaiblies. Il est tentant pour les occidentaux de fustiger la tradition asiatique "barbare" de manger du chien, mais sommes-nous plus civilisés pour autant ?

 

Le peuple des Dauphins révèle que le génocide des mammifères marins - dauphins et baleines - n'est pas dû à une coupable négligence, mais résulte d'une volonté délibérée d'empêcher "l'accouchement terrestre que nous vivons actuellement et, de ce fait, retarder l'éveil des consciences". Cette observation est du reste confirmée par le peuple éléphant qui évoque les dégâts causés par la chasse à la baleine et les sonars militaires.

 

Gardien des archives de l'humanité et maître de sagesse, le peuple des Éléphants observe : "Difficile à croire avec tout le chaos et la noirceur qui règnent actuellement, que vous vous dirigez vers l'harmonie et la coopération mais c'est pourtant vrai !"

 

Et c'est au peuple des Aigles, grands visionnaires, que nous donnerons le dernier mot. "Pour l'humanité, le temps est venu de faire un choix, sans équivoque : vivre dans l'Amour ou vivre dans la Peur".

 

N'en déplaise à certains, les informations contenues dans cet article n'ont pas pour but de susciter la peur, mais bien de réveiller les consciences. La décision de prendre un chemin ou un autre relève en effet de notre responsabilité personnelle.

 

Il y a quelques années, Daniel Meurois et Anne Givaudan ont écrit un livre intitulé Le peuple animal dans lequel ils transcrivent le point de vue des dévas du monde animal sur le végétarisme et sur l'expérimentation animale tel qu'ils l'ont perçu. On peut y lire : "L'espèce humaine s'est constitué, notamment durant ces dernières décennies, un karma pesant envers le monde animal. Le problème n'est pas de modifier notre attitude par crainte de ce karma car la peur n'ouvre pas le cœur. Le problème est plutôt d'apprendre le respect des animaux et de désamorcer tout germe de cruauté dans les consciences qui se prétendent humaines".

 

La rédactrice en chef du magazine VegMag  me confiait récemment que la communication animale suscite des réactions très hostiles. Forcément, tous ceux qui profitent de la souffrance et de l'exploitation animale n'ont pas du tout envie que les animaux soient reconnus comme des êtres sensibles ayant des capacités psychiques insoupçonnées. En niant la réalité, ils s'octroient le droit de continuer à persécuter les animaux. Alors que les animaux sont la clé de notre salut.

Quel monde merveilleux ce serait si nous étions capables de dialoguer par télépathie avec tous les animaux ! Enfin, ceux qui n'auraient pas totalement disparu par notre faute.

 



Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires

Pensées Animales 03/01/2012 00:43

Bonsoir,
Je ne peux m'empêcher de laisser un commentaire sur votre article qui me réjouit !
Je suis végétarienne et pratique moi-même la Communication Animale (CA) depuis plus d'un an. Tout d'abord sachez qu'il ne s'agit pas d'un don, mais bel et bien d'une capacité que nous avons tous et
que nous n'exploitons pas. Par ailleurs, notre forum a été cité dans Vegmag dernièrement et nous en étions très heureux et étonnés à la fois. Cela montre que les consciences s'ouvrent peu à
peu.

Cependant, comme vous l'avez si bien dit, la CA est souvent rejetée violemment, et même par des végétariens, ce qui m'a particulièrement déçue. La société nous a tellement formaté que nous en avons
oublié notre véritable nature et toutes les possibilités qu'elle inclue. (je parle notamment de la CA) Mais chaque jour nous voyons de nouvelles personnes sensibilisées à cette pratique et cela
nous fait chaud au coeur. C'est un développement long et minime mais qui prend de plus en plus d'ampleur.

D'autre part, les animaux ont tellement de choses à nous dire ! Ils sont extrêmement intelligents et ont en leur possession de nombreux messages universels tous plus vrais les uns que les
autres.

Je vous souhaite une bonne continuation et vous remercie pour cet article plaisant.

Pensées Animales