Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 20:15

 

Nombre de végétariens amis des animaux, ainsi que de juifs et de musulmans seront surpris de savoir qu'ils mangent du porc sans le savoir. Fabriquée à partir de déchets d'équarrissage - principalement de couenne de porc - la gélatine animale est largement utilisée dans les industries agro-alimentaire et pharmaceutique, dans la restauration collective, la pâtisserie et la confiserie.

Cette dernière catégorie utilise des quantités importantes de gélatine, qui constitue l'un des principaux ingrédients des "fraises Tagada", "Marshmallows" et autres "Stroumpfs" de Haribo, des "Carambar aux fruits" et Kréma  "Régal'ad". On trouve encore de la gélatine de porc dans les desserts "Le Viennois" de Nestlé (parfums café, vanille/caramel et chocolat) et dans les mousses au chocolat et "MarronSui's" de La Laitière. Curieusement, la mousse aux fruits de la passion   en contient, alors qu'il n'y en a pas dans la mousse au chocolat & framboises de la même marque qui "convient aux végétariens". Bien entendu, on trouvera également de la gélatine dans la gelée au Madère de Maggi,  le pâté de tête et les oeufs en gelée de fabrication artisanale ou industrielle.

Afin d'en améliorer la tenue, la gélatine est aussi incorporée dans les charlottes, bavarois, tartes au citron ou éclairs au chocolat, tandis que les crèmes desserts et "Danettes" utilisent plutôt de l'agar-agar comme épaississant. Et cette liste est loin d'être exhaustive.

 

Mais il existe un autre obstacle, plus difficile à surmonter pour la personne qui refuse d'absorber du porc. En effet, les gélules de médicaments sont presque toutes fabriquées à base de gélatine de porc. Quelques rares laboratoires utilisent des gélules en cellulose végétale plus coûteuse. Souvent, la nature des gélules n'est même pas précisée sur l'emballage. Ainsi, prendre un médicament peut se transformer en parcours du combattant.

 

Outre les souffrances terribles causées aux porcs et bovins au cours de leur élevage et de leur abattage, la gélatine est extraite par un procédé violent : en faisant macérer la peau et les os des animaux durant 48 heures dans un bain d'acide chlorhydrique, puis en hydrolysant l'osséine ainsi obtenue. Des essais sont en cours pour obtenir de la gélatine à partir de volailles et de poisson, ce qui ne résoud pas le problème des végétariens.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires