Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 11:43

 

Selon l'Initiative Citoyenne pour les Droits des Végétariens, le gouvernement français préparerait un projet de loi pour rendre obligatoires en restauration collective la viande, le poisson, ainsi que les oeufs et le fromage, sauf en cas de dispense médicale précise. Seraient concernés les repas servis dans les cantines scolaires et universitaires, maisons de retraite, hôpitaux et prisons.

On s'acheminerait donc vers une obligation légale de manger des animaux, le gouvernement s'appuyant sur le Programme National Nutrition Santé, très critique envers le régime végétarien, sans que l'avis de celui-ci s'appuie sur des bases scientifiques sérieuses.

Nous voyons là un baroud d'honneur du gouvernement prêt à tout pour défendre une agriculture intensive vouée à l'échec. Il faut bien trouver des débouchés pour toutes ces volailles industrielles et ces porcs coincés entre leurs barreaux, que les consommateurs commencent à bouder.

Après l'affaire du purin d'ortie, on nous concocte une nouvelle loi liberticide, sans tenir compte des convictions personnelles des intéressés.

 

" Le refus de manger la viande, outre son impact direct sur le nombre d'animaux élevés et tués, représente un acte de protestation, implicite ou explicite, à l'encontre du traitement des animaux. Le végétarisme, sur ce plan, n'a d'impact que s'il est continu. C'est ainsi que la loi française, sous couvert d'une mesure de santé publique, interdit l'expression concrète d'une conviction " (Initiative Citoyenne pour les Droits des Végétariens). link

 

À l'occasion de son passage à Paris le 30 novembre 2011, le chanteur Paul Mc Cartney a manifesté son désaccord avec cette directive. link

 

 

 

La mélodie de la chanson est belle, mais le texte - un peu naïf - est à prendre au 2ème degré...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans NEWS
commenter cet article

commentaires

Carole 21/07/2011 12:30


Mais c'est du grand n'importe quoi !!! Ça ne s'arrange pas chez nous !
Mais je me demande si on ne pourrait pas aller devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme avec une telle loi, non ? Enfin moi ça me parait fou cette histoire !