Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 20:43

 

Dans son autobiographie Histoire de mes expériences avec la vérité,  le Mahatma Gandhi racontait ses difficultés pour trouver un restaurant végétarien à Londres où il arriva en 1888 à l'âge de 18 ans pour y faire ses études d'avocat.

" Chaque jour, d'un pas rapide, je parcourais quinze à vingt kilomètres pour aller dans un restaurant bon marché où je me bourrais de pain sans jamais pouvoir me rassasier. C'est au cours de ces pérégrinations qu'il m'arriva un jour de tomber sur un restaurant végétarien, dans Farrington Street. En faisant cette découverte, je ressentis la joie d'un enfant dont le souhait le plus cher aurait été exaucé. "

Là, Gandhi découvre le livre de Henry Salt Plaidoyer pour le végétarisme  qui devait susciter sa vocation : ..." je venais de prendre la décision de défendre la cause du végétarisme ". Car jusque là, il suivait un régime végétarien, non par conviction, mais pour respecter la promesse faite à sa mère avant son départ pour la Grande-Bretagne. En effet, en Inde, un camarade lui avait fait découvrir le goût de la viande et l'avait même entraîné dans une maison close. Il était alors persuadé que, pour être fort et chasser les anglais de l'Inde, il fallait faire comme eux et manger de la viande. La lecture du livre de Salt allait constituer pour le jeune Gandhi une véritable révélation.

Salt écrivit même une lettre à Gandhi, dans laquelle il précise : " Il doit y avoir quelqu'un pour parler le temps venu, ou la vérité ne sera jamais dévoilée. Mais il n'y a aucun doute à ce que dire la vérité soit une chose impopulaire. " (Source : Dena Jones Jolma, citée par Marjolaine Jolicœur).

 

Aujourd'hui, les restaurants végétariens sont assez répandus dans l'agglomération londonienne, l'immigration indienne ayant une influence évidente dans cette évolution.

Mais la situation est bien différente en région parisienne, comme ont pu le constater des journalistes de L'EXPRESS ayant essayé de suivre un régime végétarien pendant 10 jours. link

Les repas proposés aussi bien en restauration collective que dans les brasseries sont totalement inadaptés aux végétariens. Cela s'explique peut-être par le fait que de nombreux patrons de brasserie parisiens sont des auvergnats et aveyronnais d'âge mûr attachés à leurs traditions culinaires. Et quand un fournisseur de boissons de même origine les invite dans sa chasse en Sologne, on comprend qu'ils aient peu envie de faire la promotion du végétarisme dans leur établissement...

Du coup, ils se sont fait grignoter des parts de marché par les sandwicheries-saladeries, qui elles proposent des plats adaptés aux végétariens pour un prix modeste. Les patrons de ces établissements sont généralement plus jeunes et mieux en phase avec les tendances culinaires actuelles.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires