Mercredi 20 juillet 2011 3 20 /07 /Juil /2011 09:02

 

Le cri de la carotte est l'avant-dernier livre de Sandrine Delorme, orthophoniste de métier et écrivain prolifique.

L'auteure y fait part avec une grande franchise de son cheminement personnel, qui l'a conduit à devenir végétarienne, puis végane. D'une vaste culture, Sandrine Delorme y décortique les liens qui nous lient au monde animal, avec un penchant pour l'introspection.

Plus qu'un ouvrage grand public, il s'agit plutôt d'un manuel à l'intention de celui ou celle qui s'interroge sur l'opportunité de maintenir des animaux en esclavage afin de satisfaire notre plaisir gustatif. Son végétarisme à elle "repose sur la compassion pour les animaux", plus encore "l'empathie envers l'animal" et là, Sandrine Delorme se pose nettement en porte-à-faux avec l'opinion publique française qui considère la souffrance animale comme un mal nécessaire. Malgré l'ampleur de la tâche, elle s'investit avec détermination dans son oeuvre de militante, n'écoutant que le cri de son coeur qui lui dicte d'agir. Bien qu'ouvertement athée, Sandrine Delorme pourrait ainsi en remontrer à bien des croyants qui s'imaginent religieux.

L'ouvrage est agrémenté de riches annexes contenant mille renseignements utiles et d'une préface intéressante de Jacques Boutault, maîre du IIème arrondissement de Paris, qui fut l'un des premiers en France à instituer des repas hebdomadaires végétariens dans les cantines municipales.

 

SNV80385 web

 

Le cri de la carotte par Sandrine Delorme, éditions Les points sur les i

216 pages, 15€

ISBN : 2-3593-0034-2

 

 

 

 

Par ISISRET - Publié dans : BIBLIOGRAPHIE - Communauté : Développer le végétarisme
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Catégories

Partager

Présentation

Liens (coups de coeur)

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés