Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 22:59

 

Dans le cadre de l'émission Envoyé Spécial, France 2 a diffusé le jeudi 7 novembre un reportage choc sur la contamination du poisson d'élevage. Elle est le fruit d'une enquête de 5 mois sur les différents polluants (antibiotiques, pesticides, dioxine, métaux lourds etc) contenus dans le poisson d'élevage, saumon et panga en particulier. Cette émission très populaire a fortement impressionné les téléspectateurs, dont beaucoup ont désormais décidé de ne plus manger de saumon d'élevage.


Le toxicologue de l'université de Bergen interrogé montre que la quantité (et la diversité) des produits dangereux contenus dans le saumon d'élevage est largement supérieure à celle de tous les autres aliments analysés : hamburgers, lait entier, oeufs, pommes, pommes de terre, morue. Il a aussi admis qu'il ne consommait plus lui-même de saumon depuis qu'il avait fait cette constatation.

 

Jusqu'à une date récente, on nous vantait les bénéfices des omégas 3 à longue chaîne contenus dans les poissons gras comme le saumon. Il s'avère en fait aujourd'hui que le saumon d'élevage est l'un des aliments les plus pollués qui soient. C'est un animal malade et dégénéré qui ne devrait plus être consommé par les enfants en bas âge, les femmes enceintes et les personnes âgées, catégories les plus fragiles de la population. Le saumon de la mer Baltique, dont les eaux sont polluées à la dioxine par les papeteries suédoises, est l'un des plus contaminés.

 

Rz ALIM058Photo libre

 

Petite anecdote : en juillet 2004, peu avant que je décide de devenir végétarien, je me trouvais dans la salle voutée d'un restaurant de Cracovie en compagnie d'une amie polonaise. Je m'attardais longuement sur la carte vantant le saumon de la Baltique présenté comme une spécialité nationale. J'avais déjà connaissance de la contamination de ce poisson et je mettais en garde mes compagnons de table. Je n'avais pas remarqué un couple de jeunes français à la table d'à côté. M'entendant parler la jeune femme s'adressa à moi, me précisant qu'elle venait juste de consommer du saumon. Je lui répondis : "Ce n'est pas grave d'en consommer occasionnellement du moment que vous n'êtes pas enceinte." "Justement, je suis enceinte  ! " me répondit-elle.

Les dernières recommandations de l'ANSES sont d'une fois tous les deux mois maximum pour les personnes à risque. Cette poissonnière suédoise interrogée par Envoyé Spécial est plus catégorique : les femmes enceintes ne doivent pas manger de saumon de la Baltique.


 

Lien vers le reportage d'Envoyé Spécial sur YouTube : link


 

Voir aussi notre article  L'océan dépeuplé - ("Sea the truth")

 



Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires