Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 15:48

 

Dans le chapitre L'aube d'une ère nouvelle  (p.117) de notre livre Être végétarien, le bon choix ?, nous développons la conviction que l'humanité va évoluer progressivement vers un régime végétarien. Certes, cela ne va pas se faire en 2012 d'un coup de baguette magique, mais devrait se mettre progressivement en place au cours des générations à venir.


Un livre paru en avril 2011 aborde cette question importante dans notre monde en désarroi à la poursuite de richesses matérielles de plus en plus inaccessibles. Je veux parler du livre Le Messager - Le nouveau monde  de Alasira aux éditions Hélios. Il s'agit d'un texte étrange, qui se présente comme le récit initiatique d'un voyage dans l'humanité future et aborde les 7 lois que nous devons respecter si nous désirons accéder à une civilisation de lumière. La 3ème de ces lois est : Respecter toutes formes de vie. Ce n'est rien d'autre que l'observation de l'ahimsa  ou non-violence, dont il est largement question dans notre livre et qui était le pilier de la philosophie du Mahatma Gandhi.


Sous la forme d'un dialogue entre l'auteur et son interlocuteur, nous découvrons un nouveau monde qui a renoncé à consommer de la viande :

Dans le nouveau monde, aucune loi n'interdit de manger de la nourriture provenant d'un animal terrestre. Cependant, la conscience fait que l'instinct carnivore de l'homme a disparu, et le corps ne ressent plus le besoin d'absorber ce genre de nourriture. Cela, l'animal le ressent. De toute façon, cette nourriture était très bonne pour nourrir le corps physique, mais pour ce qui est de l'esprit, il vaut mieux s'en tenir aux végétaux. Mais sache que ce changement ne s'est pas produit en quelques jours. Tout est une question de temps.


Suite aux objections de l'auteur, son interlocuteur ajoute :

Tu sais, les poissons font encore partie de l'alimentation, mais à doses très modérées. De toute façon, sache que, dans le nouveau monde, il n'est plus nécessaire de tuer l'animal pour se délecter de sa saveur. Il est très facile d'apprêter des mets faits à partir de végétaux qui ressemblent à s'y méprendre à de la viande. C'est un autre point positif que la descente de la conscience a apporté sur la Terre. Le fait de ne plus vouloir manger d'animaux a fait que l'être humain a dû créer des substituts pour combler ce manque, et c'est très bien ainsi. Mais je te répète qu'il n'est pas interdit de manger de la chair provenant d'un animal, seulement, ce n'est plus nécessaire de le faire.


Les végétaliens ont le mérite d'avoir déjà mis au point les aliments en question, qui imitent la texture et le goût de la viande tout en étant produits à partir de substances végétales, sans souffrance animale. Ainsi, il existe un succédané de foie-gras d'origine végétale, moins cher et assez goûteux.

Cependant, face au dogmatisme de certains végans, qui cherchent à culpabiliser les omnivores (et même les végétariens), je pense que - tout en défendant âprement ses convictions non-violentes - il est nettement plus avantageux d'adopter un point de vue pragmatique. En montrant aux détracteurs du végétarisme tout le bénéfice qu'ils peuvent tirer d'une alimentation végétarienne, la majorité finira par se rallier à ce point de vue. Mais cela ne se fera pas sans à-coups ni soubresauts, d'immenses intérêts financiers étant en jeu pour continuer à maintenir le monde animal en esclavage.

Si nous voulons accéder à une civilisation fraternelle où l'Amour est roi, il faut accepter de faire des sacrifices. Si nous refusons de faire ces sacrifices, c'est que nous n'avons pas vraiment mesuré les enjeux, et les conséquences de notre refus d'évoluer peuvent s'avérer très lourdes pour notre avenir personnel. Nous sommes face à un choix de société, et nous risquons de regretter lourdement notre décision si nous prenons la mauvaise option. Pour faire ce choix, il suffit de suivre la voix de notre conscience.

Préférons-nous continuer à vivre dans la haine ?


 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires