Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 20:16

 

Peut-on envisager une fête sans huîtres ni foie gras ?


Les huîtres sont décimées par la maladie, et dans quelques années, leur présence à une table festive pourrait ne même plus se poser. Le prix de leur rareté en fera bientôt un met de luxe, seulement à la portée des plus fortunés.

 

Quant aux canards, gavés pour leur foie hypertrophié, croit-on qu'ils subissent avec plaisir l'enfermement dans des cages étroites et la bouillie brûlante qu'on leur injecte en quelques secondes dans la panse ? Avec pour résultat de comprimer les poumons, rendant la respiration difficile et provoquant un taux de mortalité 6 à 20 fois supérieur à la normale, selon les sources. La filière avicole prétend que les canards se gavent naturellement avant d'entamer leur migration. C'est vrai que l'animal est glouton, mais il dépense aussitôt après ses calories en s'ébattant dans l'eau et en agitant ses ailes vigoureusement. Les canards gavés seraient bien incapables d'accomplir ces exercices, immobilisés dans leur cage exiguë, dans laquelle ils n'ont d'autre alternative que souffrir, pour finir par mourir malades, pour le seul plaisir gustatif d'humains n'ayant aucune considération pour leur bien-être.

 

La France, soi-disant pays de la liberté et des droits de l'homme, ne respecte pas les droits élémentaires de l'animal, qui est traité là plus durement qu'ailleurs. Pensez-vous réellement que votre plaisir mérite le sacrifice involontaire de millions de canards ?

Avec près de 36 millions de canards gras abattus en 2008, la France est actuellement le premier producteur mondial et le premier consommateur mondial de foie gras. Alors que ce produit, fruit de la barbarie humaine, est interdit dans de nombreux pays, ainsi qu'en Californie, la France persiste à protéger cette activité au mépris des lois européennes. Puisque le code rural français protège le gavage des canards et des oies, au titre de notre patrimoine culturel et gastronomique, c'est au consommateur de refuser de se rendre complice de ces mauvais traitements infligés au peuple avicole.

 

Par ailleurs, il ne faut pas croire que l'on pourra rester en bonne santé en mangeant un tel aliment. En effet, le foie gras est bourré de cholestérol (380 mg/100g), surpassé seulement par le ris de veau, les rognons et la cervelle. Donc cet aliment de mort alimente les troubles cardio-vasculaires chez des occidentaux au taux de cholestérol déjà trop élevé.

 

Persisterez-vous à manger du foie gras pour les fêtes ou à tout autre occasion ?

 

SNV82525-1 webimpression sur cabas faite pour l'association de défense des animaux L214

 

www.stopgavage.com


 

Alors par quoi allez-vous remplacer le foie gras, les huitres et autres plats traditionnels de fin d'année ? Certes, il existe des succédanés végétaux de foie gras, mais les avis sont divergents sur ces imitations. Du reste, pourquoi vouloir absolument se rapprocher du goût d'un aliment cause de souffrance ? Pourquoi ne pas opter pour un menu carrément différent ? Deux options se présentent, celle du repas ou le lunch.

 

Dans le cadre d'un repas, le sarrasin (kasha) aux champignons grillés paraîtra sans doute trop rustique à la plupart. Un aliment de moujik en somme ! Pourtant, ce plat sain et équilibré était l'un des préférés de Tolstoï. Pourquoi croyez-vous qu'une épidémie de gastro-entérite sévit chaque année à l'époque des fêtes ? En mangeant des aliments contre-nature, les gens affaiblissent leurs défenses immunitaires. Quel plaisir y a-t-il à se rendre malade ? Le temps n'est plus aux réveillons pantagruéliques à s'en faire éclater la panse. Du riz sauvage aux shii-takés accompagné d'une purée de potimarron devrait convenir à la plupart des convives.

 

Si l'on préfère l'option lunch, des canapés de tartare d'algue sur du pain aux châtaignes toasté devraient plaire à l'ensemble des invités. On trouve aussi dans la cuisine libanaise ou grecque d'excellents mézzés végétariens, comme le caviar d'aubergines et l'hoummos (purée de pois chiche). Le guacamole, d'origine mexicaine, relevé à votre goût, fera également de succulents toasts. Par ailleurs, il existe de très bons pâtés végétaux. Voir les recettes sur les blogs de cuisine végétarienne :

 

Recettes végétariennes link

 

Absolutely green link

 

biogourmand link

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans TRIBUNE LIBRE
commenter cet article

commentaires