Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 09:31

 

Ce texte provient de l'esprit de Matthew, jeune américain décédé à l'âge de 17 ans et qui communique régulièrement avec sa mère Suzanne par channeling. Il y est question de l'importance des animaux dans l'évolution d'une civilisation, ainsi que du rôle des baleines. Le message étant assez long, nous n'avons conservé que la seconde moitié qui concerne notre propos :

 

Texte de Suzanne Ward, publié par Luisa Vasconcellos et traduit par Alain Bonet. Reproduit avec leur accord.

 

 

Bien que cela se déroule à une rapidité sans précédent, nous savons que dans votre désir que toute souffrance et violence arrivent à un terme, votre patience est mise souvent à rude épreuve. Vous en avez assez de nous entendre dire que de grands changements sont en cours – il est évident que vous ne voulez pas seulement des paroles d’encouragement. Nous allons donc parler des progrès réalisés dans un domaine que vous ne pourriez pas imaginer appartenir au contexte de l'ascension planétaire et personnelle, mais c'est un aspect vital – essentiel ! -  de l’évolution d’une société : celui du traitement de ses animaux. C’est avec joie que nous avons vu l'activité pour le bien des animaux se généraliser dans votre monde !


Les animaux sont des âmes ; chacune est une partie de la Source, tout comme vous l’êtes, et elles évoluent comme vous le faites. Parmi certaines espèces animales se trouvent des âmes humaines hautement évoluées, qui ont choisi de s’incarner dans ces formes spécifiques, pour améliorer l'esprit de relation entre toute vie animale et l’humanité. L'amour est la clé – les animaux vous montrent comment aimer sans condition, ni limitation.

L'intelligence des ordres supérieurs est très proche de la vôtre, et la vaste espèce de la famille des cétacés, des baleines et des dauphins comprend les âmes les plus évoluées de la planète, aussi bien intellectuellement que spirituellement. Le spectre des émotions et des caractéristiques animales est semblable au vôtre aussi, à l'exception des caractères acquis comme le tact, la tromperie, l'amertume et le meurtre par sport ; et à certains égards, leur conscience est supérieure. Ils captent vos pensées, ils sont plus sensitifs que la plupart des gens et un ou plusieurs de leurs cinq sens de base est plus sensible que le vôtre.

Ce sont des âmes multidimensionnelles tout comme vous l'êtes, mais elles vont et viennent consciemment entre les mondes physiques et spirituels, et elles comprennent qu'il n'y a pas une chose telle que la « mort ». Elles communiquent par télépathie entre elles et interagissent avec les myriades d’âmes des dévas,  dont la plupart des gens ne savent que peu ou rien, et pourtant ces êtres précieux sont indispensables à l'épanouissement de la vie sur Terre.


Revenons un peu en arrière. Il y a des éons, les animaux vivaient en paix les uns avec les autres et avec les peuples, et il existait une communication télépathique entre toutes les formes de vie, y compris avec les royaumes des végétaux et des dévas. La planète entière était le jardin d'Eden où toute la vie prospérait. Lorsque de puissantes civilisations à propension négative succombèrent à la volonté des forces obscures, elles dégradèrent l'ADN des civilisations les plus faibles et inclurent la brutalité et introduisirent la férocité chez les animaux qui conduisit à la chaîne prédateur-proie. Comme la lumière dans la conscience des gens baissait, ils commencèrent à se massacrer les uns les autres de même que les animaux – c’est ce qui a causé la spirale descendante de la planète jusqu’aux profondeurs de la troisième densité où elle est restée coincée pendant de longs siècles.

Les forces de l’obscurité savaient que les baleines remplissaient une fonction cruciale en ancrant la lumière dans les profondeurs de l'océan où l'obscurité n’a pas accès ; et pour éliminer toute la lumière sur la Terre, elles incitèrent les humains à tuer des baleines pour des raisons culturelles et commerciales et beaucoup plus tard à leur causer des dommages sérieux par des essais de sonar dans les eaux des océans. Mais l'obscurité n'est pas parvenue à son objectif – les baleines ont accepté de laisser leur lumière s’implanter profondément dans les mers, après que leurs corps furent tués.

La même influence négative était à l'œuvre dans la quasi-destruction des troupeaux de bisons qui parcouraient les plaines du pays, qui sont devenus les États-Unis. Les personnes qui étaient sujettes à cette influence obscure, ordonnèrent leur extermination, parce qu'elles savaient que les animaux étaient la source de nourriture et de vêtements dont les natifs avaient besoin pour survivre. En revanche, les indigènes ne tuaient que les bisons dont ils avaient besoin pour répondre à leurs besoins existentiels et ils exprimaient honneur et gratitude envers la vie des animaux qu'ils sacrifiaient.

 

D'autres exemples des influences néfastes étaient de motiver la population à faire grand cas d’articles de luxe sculptés dans des défenses d'ivoire, de penser que le port de fourrures d’animaux est à la mode, d’empailler des têtes d'animaux sauvages et des séries entières de poissons et de les suspendre aux murs, à croire que certains parties d'animaux sont aphrodisiaques ou renforcent les prouesses sexuelles. Des millions et des millions d'animaux dans la nature ou dans les eaux ont été tués simplement pour satisfaire les envies de l'humanité.

 

Jamais il n’est venu à l'esprit des hommes que les animaux ont des émotions, une intelligence et que de nombreuses espèces sont orientées vers une vie familiale. Il y a eu à peine une pensée que ces parents aiment et prennent soin de leurs petits,  tout comme les gens le font et pleurent la perte d'un membre de la famille ou un ami très cher. Non, les animaux furent considérés comme des objets destinés tout simplement à satisfaire les caprices humains. Cette mentalité profondément ancrée dans la  troisième densité devait changer pour que la Terre puisse ascensionner et c’est pourquoi, au cours des soixante- dix et quelques années de son processus ascensionnel, la lumière a élevé la conscience de votre société à considérer l'importance cruciale des animaux dans l’équilibre de toute vie sur Terre.

Après que quelques voix se soient élevées, proclamant que les animaux ont le droit d'être traités humainement et avec dignité et respect, des groupes commencèrent à se former afin d'agir selon ce principe ; et quelques individus ont été inspirés de vivre dans la nature sauvage et à consigner leurs observations sur des espèces particulières. Ces débuts essaimèrent dans des organisations locales, nationales et internationales d'aujourd'hui avec la mission de sauver les animaux et leurs habitats naturels. Certains ont édifié et étendu des réserves naturelles pour animaux sauvages blessés ou orphelins, d'autres dirigent des programmes de soutien ou de sauvetage et de réadaptation pour animaux domestiques maltraités, et de nombreuses personnes soutiennent financièrement ces groupes.

Le scandale concernant les conditions inhumaines dans lesquelles les animaux d'élevage vivent et meurent, impose des améliorations dans ces domaines. Des zoos créent ou étendent l’environnement sauvage pour leurs animaux et des programmes de reproduction permettent de sauver des espèces en voie de disparition. Les cirques répondent aux appels de prendre soin de leurs animaux consciencieusement et gentiment. Les lois nationales interdisent l'exportation d'animaux indigènes ; une partie de l'application des lois anti-braconnage aide les braconniers à trouver d'autres moyens de subsistance ; des lois exigent que les éleveurs d'animaux de compagnie répondent à des normes plus élevées.

Des recherches approfondies sur le comportement des animaux, leur intelligence et leur moyen de communiquer, montrent leur similitude avec vous sur ces points. Un nombre croissant d'animaux de compagnie sont adoptés ; des enfants d'âge scolaire sont éduqués sur la nécessité de stériliser et de castrer les animaux, ainsi que sur l’importance de leurs soins de santé et d’une bonne nutrition. De nombreuses pétitions militant pour le bien-être des animaux sont en circulation - l'acte même de signer une pétition envoie des flots de lumière - et l’Internet regorge de films et de photos montrant l'amitié entre les espèces, même dans la chaîne prédateur-proie, ainsi que des animaux sauvages témoignant de la volonté de se lier d'amitié avec les humains.

 

Vous savez tout cela, alors pourquoi en avons-nous parlé ? De sorte que vous puissiez penser à ces pas de géant que votre société a réalisés et que vous en soyez reconnaissants ! Oui, bien des choses doivent être encore faites, et beaucoup d'entre vous ont écrit des lettres poignantes demandant ce que vous pouvez faire. C’est d'une importance capitale et nous vous invitons à cesser de vous concentrer sur la cruauté et la négligence que les animaux endurent et de vous sentir désemparés à ce sujet. Selon la loi universelle d'attraction qui opère perpétuellement, les basses vibrations de ces sentiments et pensées négatives contribuent à faire perdurer ce que vous souhaitez voir prendre fin. En adressant des vibrations élevées de gratitude pour les innombrables efforts faits au nom des animaux, vous diffusez de la lumière à travers le règne animal.


Famille bien-aimée, il y a beaucoup plus de bonté et de lumière dans votre monde que vous pouvez imaginer, et chacune de vos pensées d'amour, vos sentiments et actions ajoutent à l'abondance qui transforme votre monde. Avec l'amour, respect et honneur, nous vous saluons et vous accompagnons à chaque étape vers la myriade de gloires de l'Age d'Or de la Terre.



Matthew Ward, le 2 mai 2014

Texte intégral consultable sur le site Matthew France

http://matthewfrance.blogspot.fr/2014/05/02052014.html#more

 


Partager cet article

Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article

commentaires