Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 09:31

 

Ce texte provient de l'esprit de Matthew, jeune américain décédé à l'âge de 17 ans et qui communique régulièrement avec sa mère Suzanne par channeling. Il y est question de l'importance des animaux dans l'évolution d'une civilisation, ainsi que du rôle des baleines. Le message étant assez long, nous n'avons conservé que la seconde moitié qui concerne notre propos :

 

Texte de Suzanne Ward, publié par Luisa Vasconcellos et traduit par Alain Bonet. Reproduit avec leur accord.

 

 

Bien que cela se déroule à une rapidité sans précédent, nous savons que dans votre désir que toute souffrance et violence arrivent à un terme, votre patience est mise souvent à rude épreuve. Vous en avez assez de nous entendre dire que de grands changements sont en cours – il est évident que vous ne voulez pas seulement des paroles d’encouragement. Nous allons donc parler des progrès réalisés dans un domaine que vous ne pourriez pas imaginer appartenir au contexte de l'ascension planétaire et personnelle, mais c'est un aspect vital – essentiel ! -  de l’évolution d’une société : celui du traitement de ses animaux. C’est avec joie que nous avons vu l'activité pour le bien des animaux se généraliser dans votre monde !


Les animaux sont des âmes ; chacune est une partie de la Source, tout comme vous l’êtes, et elles évoluent comme vous le faites. Parmi certaines espèces animales se trouvent des âmes humaines hautement évoluées, qui ont choisi de s’incarner dans ces formes spécifiques, pour améliorer l'esprit de relation entre toute vie animale et l’humanité. L'amour est la clé – les animaux vous montrent comment aimer sans condition, ni limitation.

L'intelligence des ordres supérieurs est très proche de la vôtre, et la vaste espèce de la famille des cétacés, des baleines et des dauphins comprend les âmes les plus évoluées de la planète, aussi bien intellectuellement que spirituellement. Le spectre des émotions et des caractéristiques animales est semblable au vôtre aussi, à l'exception des caractères acquis comme le tact, la tromperie, l'amertume et le meurtre par sport ; et à certains égards, leur conscience est supérieure. Ils captent vos pensées, ils sont plus sensitifs que la plupart des gens et un ou plusieurs de leurs cinq sens de base est plus sensible que le vôtre.

Ce sont des âmes multidimensionnelles tout comme vous l'êtes, mais elles vont et viennent consciemment entre les mondes physiques et spirituels, et elles comprennent qu'il n'y a pas une chose telle que la « mort ». Elles communiquent par télépathie entre elles et interagissent avec les myriades d’âmes des dévas,  dont la plupart des gens ne savent que peu ou rien, et pourtant ces êtres précieux sont indispensables à l'épanouissement de la vie sur Terre.


Revenons un peu en arrière. Il y a des éons, les animaux vivaient en paix les uns avec les autres et avec les peuples, et il existait une communication télépathique entre toutes les formes de vie, y compris avec les royaumes des végétaux et des dévas. La planète entière était le jardin d'Eden où toute la vie prospérait. Lorsque de puissantes civilisations à propension négative succombèrent à la volonté des forces obscures, elles dégradèrent l'ADN des civilisations les plus faibles et inclurent la brutalité et introduisirent la férocité chez les animaux qui conduisit à la chaîne prédateur-proie. Comme la lumière dans la conscience des gens baissait, ils commencèrent à se massacrer les uns les autres de même que les animaux – c’est ce qui a causé la spirale descendante de la planète jusqu’aux profondeurs de la troisième densité où elle est restée coincée pendant de longs siècles.

Les forces de l’obscurité savaient que les baleines remplissaient une fonction cruciale en ancrant la lumière dans les profondeurs de l'océan où l'obscurité n’a pas accès ; et pour éliminer toute la lumière sur la Terre, elles incitèrent les humains à tuer des baleines pour des raisons culturelles et commerciales et beaucoup plus tard à leur causer des dommages sérieux par des essais de sonar dans les eaux des océans. Mais l'obscurité n'est pas parvenue à son objectif – les baleines ont accepté de laisser leur lumière s’implanter profondément dans les mers, après que leurs corps furent tués.

La même influence négative était à l'œuvre dans la quasi-destruction des troupeaux de bisons qui parcouraient les plaines du pays, qui sont devenus les États-Unis. Les personnes qui étaient sujettes à cette influence obscure, ordonnèrent leur extermination, parce qu'elles savaient que les animaux étaient la source de nourriture et de vêtements dont les natifs avaient besoin pour survivre. En revanche, les indigènes ne tuaient que les bisons dont ils avaient besoin pour répondre à leurs besoins existentiels et ils exprimaient honneur et gratitude envers la vie des animaux qu'ils sacrifiaient.

 

D'autres exemples des influences néfastes étaient de motiver la population à faire grand cas d’articles de luxe sculptés dans des défenses d'ivoire, de penser que le port de fourrures d’animaux est à la mode, d’empailler des têtes d'animaux sauvages et des séries entières de poissons et de les suspendre aux murs, à croire que certains parties d'animaux sont aphrodisiaques ou renforcent les prouesses sexuelles. Des millions et des millions d'animaux dans la nature ou dans les eaux ont été tués simplement pour satisfaire les envies de l'humanité.

 

Jamais il n’est venu à l'esprit des hommes que les animaux ont des émotions, une intelligence et que de nombreuses espèces sont orientées vers une vie familiale. Il y a eu à peine une pensée que ces parents aiment et prennent soin de leurs petits,  tout comme les gens le font et pleurent la perte d'un membre de la famille ou un ami très cher. Non, les animaux furent considérés comme des objets destinés tout simplement à satisfaire les caprices humains. Cette mentalité profondément ancrée dans la  troisième densité devait changer pour que la Terre puisse ascensionner et c’est pourquoi, au cours des soixante- dix et quelques années de son processus ascensionnel, la lumière a élevé la conscience de votre société à considérer l'importance cruciale des animaux dans l’équilibre de toute vie sur Terre.

Après que quelques voix se soient élevées, proclamant que les animaux ont le droit d'être traités humainement et avec dignité et respect, des groupes commencèrent à se former afin d'agir selon ce principe ; et quelques individus ont été inspirés de vivre dans la nature sauvage et à consigner leurs observations sur des espèces particulières. Ces débuts essaimèrent dans des organisations locales, nationales et internationales d'aujourd'hui avec la mission de sauver les animaux et leurs habitats naturels. Certains ont édifié et étendu des réserves naturelles pour animaux sauvages blessés ou orphelins, d'autres dirigent des programmes de soutien ou de sauvetage et de réadaptation pour animaux domestiques maltraités, et de nombreuses personnes soutiennent financièrement ces groupes.

Le scandale concernant les conditions inhumaines dans lesquelles les animaux d'élevage vivent et meurent, impose des améliorations dans ces domaines. Des zoos créent ou étendent l’environnement sauvage pour leurs animaux et des programmes de reproduction permettent de sauver des espèces en voie de disparition. Les cirques répondent aux appels de prendre soin de leurs animaux consciencieusement et gentiment. Les lois nationales interdisent l'exportation d'animaux indigènes ; une partie de l'application des lois anti-braconnage aide les braconniers à trouver d'autres moyens de subsistance ; des lois exigent que les éleveurs d'animaux de compagnie répondent à des normes plus élevées.

Des recherches approfondies sur le comportement des animaux, leur intelligence et leur moyen de communiquer, montrent leur similitude avec vous sur ces points. Un nombre croissant d'animaux de compagnie sont adoptés ; des enfants d'âge scolaire sont éduqués sur la nécessité de stériliser et de castrer les animaux, ainsi que sur l’importance de leurs soins de santé et d’une bonne nutrition. De nombreuses pétitions militant pour le bien-être des animaux sont en circulation - l'acte même de signer une pétition envoie des flots de lumière - et l’Internet regorge de films et de photos montrant l'amitié entre les espèces, même dans la chaîne prédateur-proie, ainsi que des animaux sauvages témoignant de la volonté de se lier d'amitié avec les humains.

 

Vous savez tout cela, alors pourquoi en avons-nous parlé ? De sorte que vous puissiez penser à ces pas de géant que votre société a réalisés et que vous en soyez reconnaissants ! Oui, bien des choses doivent être encore faites, et beaucoup d'entre vous ont écrit des lettres poignantes demandant ce que vous pouvez faire. C’est d'une importance capitale et nous vous invitons à cesser de vous concentrer sur la cruauté et la négligence que les animaux endurent et de vous sentir désemparés à ce sujet. Selon la loi universelle d'attraction qui opère perpétuellement, les basses vibrations de ces sentiments et pensées négatives contribuent à faire perdurer ce que vous souhaitez voir prendre fin. En adressant des vibrations élevées de gratitude pour les innombrables efforts faits au nom des animaux, vous diffusez de la lumière à travers le règne animal.


Famille bien-aimée, il y a beaucoup plus de bonté et de lumière dans votre monde que vous pouvez imaginer, et chacune de vos pensées d'amour, vos sentiments et actions ajoutent à l'abondance qui transforme votre monde. Avec l'amour, respect et honneur, nous vous saluons et vous accompagnons à chaque étape vers la myriade de gloires de l'Age d'Or de la Terre.



Matthew Ward, le 2 mai 2014

Texte intégral consultable sur le site Matthew France

http://matthewfrance.blogspot.fr/2014/05/02052014.html#more

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 20:10

 

Interviewé par le Huffington Post à l'occasion de la sortie de son livre "Plaidoyer pour l'altruisme", Matthieu Ricard parle du régime végétarien :

 

 

"Je suis végétarien par choix car c'est beaucoup mieux pour les animaux mais aussi pour la santé et l'environnement. 775 millions de tonnes de maïs et de soja sont cultivées dans les pays en voie de développement afin d'être envoyés dans les pays développés nourrir les élevages industriels. Le rendement est nul! Il faut 10 kilos de protéines végétales pour produire 1 kilo de protéine animale. C'est le monde à l'envers..."


"Ensuite il y a un coût humain, parce que ces légumes sont enlevées aux populations qui ont besoin de nourriture, mais il y a également un coût environnemental puisque les excréments des grands élevages bovins sécrètent du méthane, une des premières causes du réchauffement climatique."


"Enfin, il y a une question éthique vis à vis des animaux, une question vis à vis de la santé humaine, une question vis à vis de la pauvreté et une autre vis à vis de l'environnement. Selon les Nations Unies, manger beaucoup moins de viande serait une des meilleures façons de réduire les inégalités et les problèmes environnementaux... Il ne s'agit pas de devenir des végétariens fanatiques, mais de se réguler pour arrêter ce massacre permanent."

 


http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/21/plaidoyer-pour-laltruisme-matthieu-ricard-interview_n_3954284.html?utm_hp_ref=france


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 12:51

 

..."Même les chiens deviennent plus pacifiques et amicaux. Il y en a même qui ont déjà commencé à évoluer vers un régime végétarien, lorsqu'ils en ont la possibilité."

 

"Tous les êtres de la planète font l'expérience d'une transition vers un ADN à base cristalline. Cela signifie pour tous une nouvelle capacité à vous alimenter avec un régime beaucoup plus léger, moins basé sur les protéines. Il s'agit de la transition la plus fondamentale qui fera de l'idée de manger ses amis les animaux une chose du passé. Il a été prédit dans votre Bible qu'un jour viendrait où le lion se couchera à côté de l'agneau. Ce jour arrive, mes Bien-aimés. Vous pouvez déjà voir des centaines de vidéos sur votre internet d'amitiés entre espèces, que vous aviez pensé être "incroyables". Cela deviendra bientôt si courant que cela ne suscitera plus chez vous qu'un petit rire étouffé."

 

"A partir de maintenant, nous allons devoir étendre notre conscience pour considérer tous ceux qui nous entourent comme une extension de nous-mêmes. Voilà la signification d'être Un avec tous les autres. Ce qu'ils ressentent, nous le ressentons. Ce dont ils ont besoin, nous en avons besoin. Le Royaume Animal a toujours été le système d'alerte qui nous indique l'état de santé de la planète, et l'état émotionnel des humains qui y résident. Lorsque les humains ne mangeront plus d'animaux, les animaux arrêteront de se manger entre eux. Vous voyez, leur comportement est le reflet des émotions humaines sur la planète."

 

 

Publié en français le 18 septembre 2013 sur le portail de La Presse Galactique, ce texte de Sananda/Jésus a été reçu par la médium Katryn E. May, Docteur en psychologie.

http://lapressegalactique.net/2013/09/18/les-ecritures-nouvelles-chapitre-seize/ 

 


En guise d'illustration

 

Superbe vidéo d'une amitié entre un chat noir et une chouette-effraie :

 https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Qsu5GR9dTG8

 

Amitié entre un chien et une biche :

https://www.youtube.com/watch?v=qGEAQXxAyNo

 

Et sans doute le plus surprenant, l'amitié entre un ours polaire et des chiens de traineaux :

https://www.youtube.com/watch?v=9FpR-JY-dLY


 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 19:03

 

Extrait du livre Les messagers de l'aube  de Barbara Marciniak, éditions Ariane :


"Dans votre industrie de la viande, le bétail, le porc et la volaille ne sont pas nourris sainement. Ils vivent dans de petits compartiments et beaucoup de ces animaux ne voient jamais la lumière du jour. Les poulets, par exemple, déféquent les uns sur les autres parce qu’ils vivent dans de petites cages de métal empilées les unes sur les autres. C’est ainsi qu’on en fait l’élevage. On leur donne des stéroïdes et des antibiotiques — des choses qui ne sont pas des aliments. Ils ne sont pas soignés avec amour. Lorsqu’ils sont menés à l’abattoir, ils ne sont pas tués avec amour. Vous ingérez donc toutes ces vibrations."


"Rappelez-vous que toutes choses existent sous forme de vibration. Les animaux ont été placés sur cette planète pour être vos compagnons, pour vivre sur la terre, et pour vous nourrir et vous abriter au besoin. Ceci devait être fait avec amour. Si vous vivez sur une ferme et que vous faites l’élevage de vos propres poulets et cochons, si vous les nourrissez avec de bons aliments, et si vous les abattez avec compassion et avec amour le moment venu, alors c’est bien de s’en alimenter. Vous donnez une bonne qualité de vie aux animaux, et ensuite les animaux sont recyclés à leur tour pour vous donner de l’amour et une bonne qualité de vie. C’est la situation idéale. Ce fut la réalité courante pendant longtemps sur cette planète. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Soyez conscients de la vibration contenue dans les choses que vous mangez."

 

 

 

Barbara Marciniak est médium et auteur à succès. Elle transmet dans ses écrits le point de vue de ses guides pléïadiens. Publié en 1995, Les messagers de l'aube  est l'un de ses premiers livres. 

 

Voir aussi ce superbe texte de Barbara Marciniak, traduit par Olivier de Rouvroy récemment décédé, et publié le dimanche de Pâques 2014 sur un portail québécois :

http://changera.blogspot.ca/2014/04/pleiadiens-changements-en-cours.html

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 21:28

 

Dans la longue liste de ses maîtresses, l'auteur de Milord, du Métèque  et de Ma Liberté  cite " la végétarienne, qui inspectait ma denture avant un baiser, pour être sûre qu'il n'y ait pas de trace de nourriture carnée " !

Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 10:50

 

Dans le livre II de son traité d'éducation " Émile ", Jean-Jacques Rousseau cite Plutarque à propos de l'attrait pour la viande. Le passage suivant nous a semblé particulièrement mordant :

 

..." Les panthères et les lions, que vous appelez bêtes féroces, suivent leur instinct par force, et tuent les autres animaux pour vivre. Mais vous, cent fois plus féroces qu'elles, vous combattez l'instinct sans nécessité pour vous livrer à vos plus cruelles délices. Les animaux que vous mangez ne sont pas ceux qui mangent les autres : vous ne les mangez pas ces animaux carnassiers, vous les imitez : vous n'avez faim que de bêtes innocentes et douces qui ne font de mal à personne, qui s'attachent à vous, qui vous servent, et que vous dévorez pour prix de leurs services"...

 

Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 10:13
  • "Le bouddhisme rejette l'idée, soutenue par les religions monothéistes, que l'homme a été conçu pour occuper le sommet de la création et les autres créatures pour satisfaire ses exigences, le nourrir et l'amuser. Il estime que tous les êtres ont le droit fondamental d'exister et de ne pas souffrir."
  • "La plupart des raisons avancées pour justifier l'absence de considération que nos sociétés affichent à l'égard des animaux se résument donc à de mauvaises excuses forgées pour balayer nos scrupules et continuer à exploiter et maltraiter les animaux tout en gardant la conscience tranquille."

 

  • "Un alinéa du Code pénal français autorise en effet la corrida et les combats de coqs là où peut s'invoquer une "tradition locale ininterrompue". Ils sont donc interdits sur tout le territoire français sauf là où ils ont lieu. En voilà une loi utile ! À quoi bon interdire une tradition là où elle n'existe pas ?"


Matthieu Ricard


  •  " Si nous mangeons un animal maltraité, malnourri, trucidé, qui a vécu la souffrance et la peur, pensez-vous réellement que cela augmentera notre taux vibratoire et sera bénéfique pour notre corps ? Pensez-vous réellement que cela n’impactera pas négativement notre être et notre conscience ? Le mal que je fais à l’autre, je me le fais à moi-même. Quand je tue un animal je tue une partie de moi. Et même si je ne le tue pas, si je l’achète au supermarché alors qu’il a été sauvagement tué et maltraité, je consomme cette énergie de souffrance qui est inscrite dans la chair de l’animal. Par mon action, j’encourage ces actions à pouvoir perdurer; j’ai donc un impact négatif sur l’ensemble de la Terre. Et si je vais chasser moi-même l’animal pour me consoler de me dire qu’au moins il n’a pas été maltraité, je dois me demander : avais-je la possibilité de ne pas le faire ? avais-je la possibilité de manger autre chose ? Quelle est la véritable raison derrière le fait que je chasse ? Et pour ceux qui chercheraient encore à se défendre sur le fait qu’ils aiment vraiment leurs animaux de ferme, ils doivent se demander : Est-ce que j’aime réellement l’animal si je suis capable de le tuer ? "

Laura Marie

http://lauramarietv.com/fr/le-jour-ou-les-animaux-mont-demande-darreter-de-les-manger/

 


  • " C’est d'une importance capitale et nous vous invitons à cesser de vous concentrer sur la cruauté et la négligence que les animaux endurent et de vous sentir désemparés à ce sujet. Selon la loi universelle d'attraction qui opère perpétuellement, les basses vibrations de ces sentiments et pensées négatives contribuent à faire perdurer ce que vous souhaitez voir prendre fin. En adressant des vibrations élevées de gratitude pour les innombrables efforts faits au nom des animaux, vous diffusez de la lumière à travers le règne animal."


Extrait d'un message de Matthew

http://matthewfrance.blogspot.fr/2014/05/02052014.html#more



  • "C'est exactement cela, être végétarien : chercher à vivre en causant le moins de souffrance possible".
  • "J'affirme que rien ne peut justifier l'écrasement systématique des animaux, leur utilisation sans limites, la négation de leurs droits les plus fondamentaux, si ce n'est la raison du plus fort".
  • "En choisissant une alimentation végétarienne, on s'oppose à un système qui, chaque jour, réinvente la cruauté".
  • "Ainsi, le choix du végétarisme est-il un acte de conscience, qui nous oblige à réfléchir à nos automatismes du quotidien et à cesser de consommer en aveugles".
  • "...la reconnaissance du scandale que représente le traitement des animaux de boucherie dans notre société impliquerait une profonde remise en cause, tant sur le plan économique que sur le plan moral, et c'est précisément là où le bât blesse".

Hélène Defossez



  • "Un jour viendra où l'idée que, pour se nourrir, les hommes du passé élevaient et massacraient des êtres vivants et exposaient complaisamment leur chair en lambeaux dans des vitrines, inspirera sans doute la même répulsion qu'aux voyageurs du XVIème ou du XVIIème siècle, les repas cannibales des sauvages américains, océaniens ou africains".

Claude Lévi-Strauss



  • "Lorsqu'un homme recherche sérieusement et sincèrement la voie morale, la première chose dont il doit se détourner est la viande... Le végétarisme est un critère grâce auquel nous pouvons reconnaître si l'aspiration à une perfection morale est authentique et sincère".

Léon Tolstoï



  • "Je pense que nous, qui nous battons pour la défense des animaux, devrions nous abstenir totalement de manger de la viande et parler en faveur du végétarisme".

Albert Schweitzer



  • "Tout ce que les nazis ont fait aux juifs, nous le pratiquons aujourd'hui sur les animaux. Un jour, mes petits enfants nous demanderons : où étais-tu pendant l'holocauste des animaux ? Qu'as-tu fait contre ces crimes terrifiants ? Nous ne pourrons pas leur servir la même excuse une seconde fois que nous ne savions pas..."
  • "Être végétarien, c'est être en désaccord ; être en désaccord avec le monde d'aujourd'hui... La famine, la cruauté, nous devons nous dresser contre ces choses-là. Le végétarisme est mon moyen de lutter, et je crois que c'est un moyen puissant".

Isaac Bashevis Singer



  • « ...les carnivores sont davantage enclins à la cruauté, à la colère, à la sensualité et à la peur que les végétariens et ils souffrent souvent d'insomnie. C'est la conséquence de cette mauvaise habitude de manger des animaux. »
  •  « ...la plupart des hommes sont descendus tellement bas qu'en dehors de leurs satisfactions physiques, rien n'existe pour eux. Ils aiment la viande et ils continueront à en manger, quelles qu'en soient les conséquences ! »
  •  « Ceux qui mangent de la viande, par exemple, répandent une telle odeur que les fauves comprennent tout de suite qu'ils sont leurs ennemis et qu'ils mangent leurs frères ; c'est pourquoi ils se vengent. Tandis que l'odeur des saints, des végétariens, les fait s'incliner devant eux, et ils ne leur font aucun mal. »
  •  " En apparence, la guerre entre les hommes est due à des questions économiques ou politiques, mais en réalité elle est le résultat de tout ce massacre que nous faisons des animaux. La loi de justice est implacable : elle oblige les humains à payer en versant autant de sang qu'ils en ont fait verser aux animaux. Que de millions de litres de sang répandus sur la terre qui crient vengeance vers le Ciel ! La vaporisation de ce sang attire non seulement des microbes, mais des milliards de larves et d'entités inférieures du monde invisible. Voilà des vérités qu'on ne connait pas et qu'on n'acceptera peut-être pas, mais qu'on les accepte ou non, je suis obligé de vous les révéler."

Omraam Mikhaël Aïvanhov



  • "Malheureusement, le refus d'une majorité d'êtres humains de cesser de manger de la viande et de considérer les animaux comme [autre chose que] de simples produits de consommation, empêche la spiritualité de pénétrer véritablement les consciences".
  • "Il est temps donc de prendre conscience que la cruauté dont l'homme fait preuve envers le peuple animal est la principale cause de la décadence de nos sociétés et de la violence qui y règne."

Olivier de Rouvroy



  • "La viande est l'aliment qui a la plus forte empreinte écologique".

Jacques Boutault

Maire du IIème arrondissement de Paris



  • "L'injustice et la cruauté dont l'homme se rend coupable à l'égard des animaux sont les causes principales des souffrances de l'humanité ; elles entravent l'évolution universelle en perturbant les relations des individus entre eux et avec la nature".

Jean-Antoine Gleizes (1773-1843)


 

  • "Au nom de tout ce qui est sacré dans nos espoirs en la race humaine, je conjure ceux qui aiment le bonheur et la vérité de tenter sincèrement le régime végétarien".

Shelley


 

  • "Jamais je ne consentirai à sacrifier au corps humain la vie d'un agneau. J'estime que, moins une créature peut se défendre, plus elle a droit à la protection de l'homme contre la cruauté humaine".
  • "Le progrès spirituel exigera que, à un moment donné, nous cessions de tuer toute créature pour la satisfaction de nos besoins physiques".
  • "L'expérience nous apprend que toute nourriture carnée est déconseillée à ceux qui veulent maîtriser leurs passions. C'est pourquoi j'ai toujours été toujours en faveur d'un régime purement végétarien. Le végétarisme est l'un des dons inestimables de l'hindouisme".
  • "On ne doit pas manger pour satisfaire le palais, mais seulement pour maintenir le corps en ordre de marche".

Mahatma Gandhi



  • "Il est urgent que nous passions un nouveau contrat avec l'animal domestique. Non pas revenir en arrière, mais repenser nos rapports aux bêtes et de tout faire pour démanteler ces industries de la honte. Cela n'est certes pas évident, puisque c'est tout un pan de l'alimentation planétaire qui est concerné. À défaut de devenir végétarien - ce qui serait l'idéal -, apprendre à manger beaucoup moins de viande serait déjà un progrès".

  • "Dans l'histoire de l'église catholique, si l'on excepte quelques mystiques comme saint François d'Assise, on assiste à un désintérêt profond pour la condition animale. ... Saint Augustin assurait même que les animaux ne peuvent pas souffrir puisqu'ils n'ont pas commis le péché originel."
  • "Chez nous, le droit civil, malgré quelques progrès récents qui consistent dans la reconnaissance de leur qualité d'êtres sensibles, continue à classer les animaux du côté des biens meubles. La tradition de la chasse, qui occupe une place effarante dans la politique française, ajoute à l'aveuglement national. Les chasseurs représentent entre 2 et 3 % de la population et ils font la loi. Ce n'est que grâce aux institutions européennes que nous progressons sur ces questions."
  • La condition de végétarien implique une marginalité que j'admire mais que je n'assume pas."

Elisabeth de Fontenay


 

  • "Le végétarisme est une marque de respect envers les êtres que nous pouvons à juste titre considérer non seulement comme de jeunes frères mais aussi comme des créatures intelligentes qui savent ce que souffrir signifie. Il est donc un signe pur et simple d'humanité et de compassion".
  • "L'habitude de manger de la viande est totalement culturelle. Elle ne correspond aucunement à une nécessité dictée par le corps humain qui peut trouver ailleurs et autrement les protéines dont il a besoin. Dès maintenant et dans les décennies qui viennent, nous allons constater un net progrès du végétarisme parce que les générations nouvelles ont été instruites dans ce sens, avant même que de s'incarner".
  • "Du point de vue "santé", un grand nombre de troubles et de maladies peuvent être considérablement amoindris par la mise en pratique du végétarisme. Celui-ci doit d'ailleurs être davantage considéré comme une philosophie de vie que comme un régime".
  • "Il est pourtant vain de vouloir forcer un individu à être végétarien car le végétarisme est une attitude que l'être découvre de lui-même harmonieusement, à un stade de son évolution. Il faut en parler, le suggérer, l'expliquer".
  • "Dans les millions d'années à venir, l'homme sera appelé à dépasser le végétarisme lui-même pour se nourrir de prâna ou plutôt pour faire circuler plus pleinement et plus consciemment ce prâna en lui-même. Viendra un temps où le fait de manger un animal paraîtra tout aussi répugnant et primitif que celui de manger un humain, puis celui où le fait de consommer un végétal sera perçu aussi comme un acte de cruauté".
  • "Le végétalisme, pour notre temps, n'a pas réellement de sens en lui-même dans la mesure où il se présente comme la radicalisation souvent trop rigide d'une éthique louable. Les produits laitiers et les œufs sont en fait des sortes de fruits que nous offre le monde animal. Il convient seulement de les consommer avec modération de façon à ne pas engendrer un excès de production qui génère à son tour une exploitation du monde animal par voie détournée".
  • "L'expérimentation animale doit être considérée comme un acte de barbarie pure".
  • "Lorsque nous absorbons une chair animale ainsi impressionnée par des éléments douloureux, nous faisons nôtre, inconsciemment, la mémoire du stress et de la souffrance en question".

Messages du monde animal transmis par

Daniel Meurois et Anne Givaudan


 

  •  " Traitez humainement les animaux, et le destin traitera humainement les humains. L'homme a perturbé l'ordre cosmique ".
  • " L'homme a été créé pour être le prince des animaux, leur guide spirituel. S'il en devient le bourreau et le tortionnaire, tous les malheurs qui s'abattront sur ces bêtes, s'abattront aussi sur les têtes humaines ".
  • " L'animal doit être respecté, il ne doit jamais être tué pour le plaisir ou pour la nourriture ".

François Brousse

 

 

  • " La race humaine doit se réveiller et réaliser qu'elle ne doit plus manger de viande (ni de poisson). Il y va de sa survie ".

Antonius

(message intuitif capté le 14/12/2012)

 

 

 

Voir aussi les articles :

Citations sur la nécessité de devenir végétarien

Citations sur la nécessité de devenir végétarien (suite)


 

Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 19:30

 

Lamartine est connu pour son aversion envers la consommation de viande. Dans La chute d'un ange (Septième vision. Le prophète), il aborde le sujet avec force et talent :

 

"Or ces hommes, enfants ! pour apaiser leur faim,

N'ont pas assez des fruits que Dieu mit sous leur main;

Leur foule insatiable en un soleil dévore

Plus qu'en mille soleils les bois n'en font éclore.

En vain comme une mer l'horizon écumant

Roule à perte de vue en ondes de froment :

Par un crime envers Dieu, dont frémit la nature,

Ils demandent au sang une autre nourriture;

Dans leur cité fangeuse il coule par ruisseaux !

Les cadavres y sont étalés en monceaux.

Ils traînent par les pieds, des fleurs de la prairie,

L'innocente brebis que leur main a nourrie,

Et, sous l'œil de l'agneau l'égorgeant sans remord,

Ils savourent leurs chairs et vivent de la mort !

Aussi le sang tout chaud dont ruisselle leur bouche

A fait leur sens brutal et leur regard farouche.

De leurs cœurs que ces chairs corrompent à moitié

Ils ont comme une faute effacé la pitié,

Et leur œil qu'au forfait le forfait habitue

Aime le sang qui coule et l'innocent que l'on tue.

Car du sang de l'agneau qui suce l'herbe en fleur

À celui de l'enfant il n'est que la couleur :

Ils ont à le verser la même indifférence;

Ils offrent l'un aux sens et l'autre à la vengeance,

À la haine, à l'amour, à leurs dieux, à la peur.

Pour le verser plus tiède en se perçant le cœur

Ils aiguisent le fer ennemi de la vie,

Le fer qui fait couler le sang comme la pluie,

En haches, en massues, en lames, en poignard.

De l'horreur de tuer ils ont fait le grand art,

Le meurtre par milliers s'appelle une victoire :

C'est en lettres de sang que l'on écrit la gloire;"

 

Le poète fait ensuite le lien entre la violence des abattoirs et celle des champs de bataille, où les peuples sont anéantis en se mettant sous la férule de tyrans sanguinaires.

 

 

Voir également le chapitre sur Lamartine page 77 de notre e-book Être végétarien, le bon choix ? ( Livre téléchargeable)


 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 10:44

 

« La position de l'Association Américaine de Diététique et des Diététiciens du Canada est que les régimes végétariens (y compris végétalien) menés de façon appropriée sont bons pour la santé, adéquats au plan nutritionnel et sont bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies ».

American Dietetic Association


« Une alimentation végétalienne bien planifiée et les autres types d'alimentations végétariennes sont appropriées à toutes les périodes de la vie, y compris la grossesse, l'allaitement, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence ».

American Dietetic Association

 


…« Quant à moi, je vous dit : « Ne tuez ni hommes ni bêtes et ne détruisez pas les aliments que vous portez à votre bouche, car si vous mangez des aliments vivants, ceux-là vous vivifieront : mais si vous tuez pour obtenir votre nourriture, la chair morte vous tuera à son tour […] Et tout ce qui tue vos corps tue également vos âmes ».  

L'Évangile de la Paix de Jésus-Christ par le disciple Jean


 

« Je pense que ce que les végétariens devraient faire n'est pas d'insister sur les conséquences physiques du végétarisme, mais d'en explorer les conséquences morales ».

M. K. Gandhi

 


« L'alimentation végétarienne vise nécessairement la conversion des cœurs. C'est un façon non violente de s'alimenter, pleine de respect et d'amour bienveillant pour tout ce qui vit ».

Marjolaine Jolicœur

 


« Le meilleur moyen de lutter contre le réchauffement climatique serait de réduire massivement notre consommation de viande ».

Fabrice Nicolino

 

 

« Le secteur de l'élevage est aujourd'hui la plus importante source de pollution de l'eau dans le monde ».

One Voice

 


« Je souhaiterais un mode de consommation qui protège cette planète et traite les animaux et autres êtres vivants comme des éléments de la Création devant être traités avec respect et attention ».

Rajendra Pachauri

 


« Chacun commence aujourd'hui à accepter l'idée que la Nouvelle Ère, l'Ère du Verseau sera l'Ère de la Femme. Seules, les femmes ont le pouvoir, la capacité naturelle de faire apprécier la cuisine végétarienne à leurs maris, à leur compagnons, à leurs enfants et à l'ensemble de leur entourage ». « La femme est bien plus fine, bien plus intuitive et bien plus magnétique que l'homme. Elle est capable d'amener l'homme au végétarisme avec subtilité et délicatesse ».

Olivier de Rouvroy


« Dès que l'homme renoncera à se nourrir de cadavres d'animaux, sa vibration s'élèvera, il se spiritualisera, cessera de se cramponner à des plaisirs barbares, cruels et archaïques tels que la chasse, les corridas ou même les courses de chevaux. Il peut se retrouver alors rapidement en harmonie avec notre Mère la Terre et éviter bien des malheurs et bien des cataclysmes ».

Olivier de Rouvroy

 

 

 « Le fait d'ôter la vie endurcit le cœur et crée de lourdes dettes karmiques. La nourriture carnée représente une entrave dans toute progression spirituelle ».

Hazur Sawan Singh

 


« Jusqu'à ce qu'il étende le cercle de sa compassion à toutes les créatures vivantes, l'homme lui-même ne trouvera pas la paix ».

Albert Schweitzer

 


« Le monde n'est pas une chose et les animaux ne sont pas des produits pour notre usage et notre consommation. Plus que la miséricorde, nous devons aux animaux la justice ».

Schopenhauer

 


« D'innombrables bêtes sont tuées chaque jour

Afin de donner de la viande au monde.

Incontestablement, à des êtres vivants,

Manger de la viande inflige des souffrances.

Aucun autre aliment n'est porteur d'autant de morts,

Et bien plus mauvais que l'alcool est la viande

Qui, à un tel degré, nuit à la vie des êtres vivants.

Cette nourriture effroyable doit être proscrite

Par quiconque a de la compassion.

La cause principale d'une renaissance en enfer est de tuer,

Et la viande est la raison principale pour laquelle on tue ».

Shabkar Tsokdruk Rangdrol

 


« L'industrialisation à outrance de l'agriculture et de l'élevage se révèle coûteuse, appauvrissante et menace gravement l'écosystème. Il m'apparaît chaque jour plus évident qu'un véritable écologiste devrait être végétarien ».

Belda Sisso

 


« Tout le développement de la vie humaine sera réellement allégé, quand on pourra se priver de la satisfaction d'une nourriture carnée ».

Rudolf Steiner

 


« ...le troisième millénaire verra s'instaurer une alimentation végétale pour tous les habitants de la planète ».

Dr Christian Tal Schaller

 


« Tant qu'il y aura des abattoirs, il y aura aussi des champs de bataille ».

Léon Tolstoï

 


« Devenir végétarien implique davantage que de changer ses habitudes alimentaires. Cela revient à choisir un style de vie ».

Doreen Virtue

 

 

« La cause des animaux passe avant le souci de me ridiculiser ».

Émile Zola

 

 

Suite de l'article : 

Citations sur la nécéssité de devenir végétarien (fin)

 


 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 22:17

 

 

  • " L'élevage a un impact considérable sur l'environnement. C'est un facteur important de déforestation... "

 

François Couplan

 

 

 

  • " Qu'est-ce-que vous avez fait quand vous avez su la vérité sur le fait de manger les animaux ? "

 

Jonathan Safran Foer

 

 

 

  • " Nous perpétrons vis-à-vis des animaux un gigantesque massacre à nul autre pareil, un enfer sans fin, un océan sans limite de terreur, d'épouvante et d'effroi. Dans nos abattoirs, laboratoires et autres camps de concentration pour animaux, des millions et des millions d'animaux sont torturés à mort chaque jour ".

 

Helmut F. Kaplan

 

 

 

  • " Choisir un mode de vie végétarien, c'est de façon pratique franchir une étape vers la cohabitation pacifique avec le reste de la création, une étape vers la réduction du nombre de mises à mort institutionnalisées dans le monde actuel ".

 

Andrew Linzey

 

 

 

  • " Être végétarien est un symbole fort de ce que l'on veut en réalité supprimer toute violence à l'égard des animaux ".

 

André Méry

 

 

 

  • " Devenir végétarien, loin d'être une mode ou une lubie, est réellement une nécessité pour l'humanité et pour la planète ".

 

Jacques Nicolas

 

 

 

  • " L'usage de la viande, loin de contribuer à la santé, lui est contraire. Car les mêmes choses qui rétablissent la santé sont celles qui la conservent. Or on la recouvre par un régime très frugal, d'où la viande est exclue ".

 

Porphyre (IIIème siècle après J.C.)

 

 

 

  • " Tout ce que l'homme fait aux animaux retombe sur l'homme ".

 

Pythagore


 

 

  • "Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s'entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l'amour".

 

Pythagore

 

 

 

  • " Je considère le fait d'être devenu végétarien comme la plus grande réussite de ma vie. Je ne prétends pas sauver beaucoup d'animaux de l'abattoir, mais mon refus de manger de la viande est une protestation contre la cruauté... Personnellement, je ne crois pas qu'il puisse y avoir de paix en ce monde tant que les animaux seront traités comme ils le sont aujourd'hui ".

 

Isaac Bashevis Singer

 

 

 

  • " Seul peut-être un large boycott de la viande par les consommateurs pourrait permettre de changer la façon dont sont traités les animaux dans les élevages industriels ".

 

Peter Singer

 

 

 

  • " Le végétarisme est le pilier d'une action politique efficace en faveur des animaux ".

 

Peter Singer

 

 

 

  • " Il n'y a aucun doute pour moi qu'il entre dans le destin de l'humanité, parce qu'elle se perfectionne progressivement, de cesser un jour de manger les animaux ".

 

Henry David Thoreau (1817-1862)

 

 

 

  • " La nourriture carnée est un résidu primitif ; le passage à une alimentation végétarienne est la première manifestation de l'instruction ".

 

Léon Tolstoï

 

 

 

  • " Les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis ".

 

Marguerite Yourcenar


 

 

  • " Vivre sans tuer d'êtres sensibles dans la mesure où celà est possible est un devoir théologique qui incombe aux chrétiens désireux de se rapprocher du royaume de la paix ".
  • " Le végétarisme – loin d’être une sorte de supplément moral facultatif ou un aspect moral secondaire – est en fait un acte théologique implicite de la plus grande importance. En refusant de tuer et de manger de la chair animale, nous témoignons d’un ordre supérieur de l’existence […], qui ne demande qu’à advenir par nous ".

Andrew Linzey


 

 

 Suite de l'article : Citations sur la nécessité de devenir végétarien (suite)  

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans CITATIONS
commenter cet article