Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 22:05

 

Imaginez un e-book gratuit de 68 pages bourré de graphiques sur la production et la consommation de viande dans le monde avec leurs implications en ce qui concerne l'environnement et les rapports nord-sud en particulier. C'est ce que vient de publier la fondation écologiste allemande Heinrich Böll, en partenariat avec l'ONG Bund et le Monde Diplomatique.

 

cover_meatatlas2014_2.jpg

 

L'ouvrage est consultable en français à l'adresse suivante : https://www.boell.de/sites/default/files/latlasdelavivande.pdf.

 

On y découvre par exemple que :

  • 4 des 10 plus grosses entreprises de viande au monde sont américaines et 3 brésiliennes.  
  • Le commerce de la viande est en rapide extension en Inde. 
  • L'industrie laitière est en progression partout dans le monde sauf en France.
  • Les échanges commerciaux transatlantiques profitent largement aux États-Unis et les accords actuellement en négociation avec l'Union Européenne risquent de se faire au détriment des intérêts des consommateurs.
  • Les pays membres de l'OCDE ont bénéficié en 2012 de 18 milliards de subventions, rien que pour l'élevage bovin ; et de 15,3 milliards pour l'élevage laitier.
  • Ces subventions sont en forte baisse depuis quelques années, sauf pour les élevages porcins.
  • 81% de la viande de dinde, 69% de la viande de porc et 55% de la viande de bœuf vendue dans les supermarchés américains en 2011 était antibio-résistante à l'entérocoque fécal (Enterococcus faecalis).
  • Les plus grosses ventes européennes d'agents antimicrobiens destinés à traiter les animaux à viande, se situent à Chypre et en Italie, suivies par l'Espagne et l'Allemagne (par kilo de viande produite).
  • Il faut 15455 litres d'eau pour produire 1 kg de bœuf, alors qu'il en faut 131 litres pour produire 1 kg de carottes.
  • Alors que la forêt est en progression aux États-Unis, en Suède et en Finlande, on assiste à une déforestation massive dans tout le bassin amazonien.
  • La consommation de viande - en particulier de poulet et de porc - est en rapide progression au Brésil, en Russie, en Inde, en Chine et en Afrique du sud.
  • En Allemagne, les plus gros consommateurs de viande sont aussi les moins conscients de l'environnement, de la santé et du bien-être animal ; ce sont aussi ceux qui ont la plus grande confiance dans le secteur agro-alimentaire.
  • Sur le marché mondial, 25% de la viande est désormais de la viande de buffle produite en Inde.
  • Depuis 2010, on assiste à une forte progression des consultations de pages Wikipedia consacrées au végétarisme  et au véganisme  en anglais, en espagnol, en portuguais et en russe ; pas en français, ni en japonais.

 

Il s'agit juste d'un bref aperçu du document "Meat atlas". Nous aurons l'occasion d'en reparler.

 

 

 

Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 15:00

La chaine Arte a diffusé le dimanche 12 janvier un reportage sur la communauté Monte Veritá, fondée en 1900 au sud de la Suisse, sur les hauteurs du lac Majeur, près de Locarno.


Dans la lignée des communautés pythagoriciennes de l'antiquité, Monte Veritá  fut un véritable bouillon de culture influencé par les idées de Lao Tseu, Jésus, Maître Eckart, Rousseau, Nietsche, Tolstoï et Héléna Blavatsky, cofondatrice de la Société de Théosophie. Cela se manifestait par les pratiques du végétarisme, du naturisme et de la danse, la sacralisation de la nature, le mépris de l'argent, ainsi qu'un idéal pacifiste et libertaire.


Aujourd'hui envahi par les hôtels et les résidences secondaires, le site était alors sauvage, attirant de nombreuses célébrités de l'époque, qui venaient y profiter des soins naturels pratiqués dans le sanatorium. On pouvait y rencontrer Herman Hesse, Krishnamurti, Isadora Duncan, Rudolf Steiner, Carl-Gustav Jung, André Gide, Erich Maria Remarque, H.G.Wells, Max Weber, Thomas Mann, voire même Lénine ou Trotsky.

 

Erich_Muhsam_Postkarte_Sanatorium_Monte_Verita_ca_1904.jpgRégénération par l'eau de la cascade (1904) 

Wikipedia Commons - Auteur inconnu

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Erich_M%C3%BChsam_Postkarte_Sanatorium_Monte_Verit%C3%A0_ca_1904.jpg?uselang=fr

 

L'un des fondateurs de Monte Veritá  était Gustav Gräser, sorte de prophète barbu et chevelu, partagé entre la grotte dans laquelle il vivait et sa femme accompagnée de ses six enfants (!), ne voyageant qu'à pied ou en roulotte. Animé d'une profonde vénération pour la nature, Gräser lisait les Upanishads  et rédigea une traduction libre du Tao Te King. Il eut une forte influence sur Herman Hesse qui le côtoya à plusieurs reprises, réussissant à le libérer de son alcoolisme. Les romans de Hesse comme Siddharta, qui marquèrent la génération hippie des années 1960, sont directement inspirés par Gustav Gräser.

 

Il faut noter également l'influence marquante des idées de Tostoï sur les fondateurs de Monte Veritá, à travers Ida Hofmann en particulier.

 

Enfin, la communauté de Monte Veritá constitua un terrain d'expérimentation de la danse moderne pour Isadora Duncan et quelques autres.

 

A l'aube de la première guerre mondiale, la communauté commença à se disloquer, certains de ses membres émigrant en Amérique pour échapper à la conscription. D'autres furent internés en hôpital psychiatrique pour comportement antisocial ou persécutés par les nazis, l'un se raliant même à leur cause. Pour sa part, Gustav Gräser fut emprisonné à deux reprises, mais échappa de justesse à la déportation et survécu miraculeusement aux affres de la deuxième guerre mondiale.

 

En 1920, plus aucun membre fondateur ne demeurait à Monte Veritá, et, si la communauté perdura encore pendant dix ans, c'est au prix du reniement des idéaux d'origine, de la viande étant même servie aux clients du sanatorium. En fait, les idées de Monte Veritá  s'étaient déjà propagées jusqu'en Californie, pour rebondir dans les années 60 sous la forme du Flower Power.

 

 

Sources :

Le reportage d'Arte (86 mn) est visible en streaming jusqu'au 19 janvier 2014.

 

 

Cette belle chanson de Nat King Cole évoque le Nature Boy, héritier californien de Monte Veritá  entre les deux guerres.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 20:01

 

Sorti le 27 mars 2013, « Dossier VIANDE » est un documentaire poignant sur la réalité sordide d'un aliment et sur les répercussions de la consommation de viande sur la santé, le climat, la faim dans le monde et notre relation aux animaux.

« La viande est vitale pour les bouchers, mais pas pour le reste de la population. » Prof. Claus Leitzmann, Institut des sciences nutritionnelles, Gießen (Allemagne). La consommation mondiale annuelle de viande atteint 250 millions de tonnes. L'augmentation constante de la production de viande a non seulement des conséquences dramatiques sur l'équilibre écologique de la planète, mais aussi sur notre santé.

Mais d'où vient la viande et dans quelles conditions est-elle produite ? DOSSIER VIANDE donne la parole à des médecins, des scientifiques, des experts en nutrition, un ex-boucher et lève le voile sur la terrible réalité de l'élevage et de l'abattage des animaux, ainsi que sur ses répercussions pour l'homme et la planète.

 

http://www.youtube.com/watch?v=giU5bYS9YVg

 

 

Réalisé en Allemagne, ce documentaire montre un public plus éveillé que le public français. Comme en témoigne cette récente manifestation à Berlin rassemblant 22 000 personnes contre l'élevage industriel. Quelques semaines plus tard, réunis pour les mêmes motifs, nous étions 2 000 à Paris devant le salon de l'agriculture...


J'ai noté dans ce documentaire une information intéressante : d'après une étude grecque, la consommation de viande augmenterait l'anxiété. Effectivement, la consommation de viande des français, bien qu'en légère régression, est supérieure à celle de la moyenne européenne ; et les français sont aussi les deuxièmes plus gros consommateurs d'anxiolytiques en Europe.

Cela n'est-il pas logique ? La peur de l'animal maltraité et abattu dans des conditions atroces se transfert sur celui qui en consomme la viande. Moralité, si vous voulez vous libérer de la peur, commencez par cesser de manger de la viande.

 

 

Le Dr Cazelles ajoute : " Enfin, la viande contient très peu de tryptophane, acide aminé essentiel que nous ne savons pas synthétiser. Or il est précurseur de la sérotonine, qui est le médiateur cérébral de la sérénité, du plaisir, de la joie de vivre ". Et le tryptophane est capital, car il est un acide aminé limitant, conditionnant l'absorption des autres acides aminés essentiels. Sa carence entraîne sensibilité au stress, troubles du sommeil et dépression.

Si la viande est pauvre en tryptophane, par contre on en trouve beaucoup dans la levure de bière, la spiruline, la noix, le soja, le haricot, l'amande, le sarrasin et l'amarante, autant d'aliments consommés principalement par les végétariens. Le tryptophane serait-il le secret des êtres pacifiques ?


http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/vegetarien-interview-dr-cazelles-generaliste-68122


Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 07:35

 

Le film La Crise  de Coline Serreau, bien que datant de 1992, n'a rien perdu de son actualité comme le prouve l'extrait suivant (durée 1'54") :

 

La Crise (Coline Serreau) - riz complet et politique

 

 

Si l'on sent un peu trop la plume de l'écrivain dans le jeu des jeunes acteurs, l'œuvre est quasiment prophétique en montrant le fossé existant entre une classe politique nantie figée sur ses prérogatives et les jeunes générations aspirant à une société plus juste et plus respectueuse de son environnement. Pour ceux qui ne l'auraient pas deviné, Coline Serreau est végétarienne.

Avec La Crise, elle avait obtenu le César du meilleur scénario

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 23:25

 

Au printemps 2012, Élise Lucet a lancé sur France 2 le magazine Cash Investigation, qui démonte les rouages pervers de notre société : paradis fiscaux, pratiques des traders, marketing vert, vêtements toxiques, tout est passé au crible d'une analyse magistrale.


L'émission du 15 juin concernait l'industrie du sucre et son influence sur l'obésité des jeunes. Elle n'a pas déçu. Élise Lucet y montre une fois de plus qu'elle est une grande journaliste, ne craignant pas d'affronter le puissant lobby du sucre et à pousser les experts ripoux dans leurs retranchements.


À voir ou à revoir, l'émission étant diffusée à une heure tardive. Les manipulations de Nestlé, Kellogs, Coca-Cola, Orangina ou Kraft Foods n'auront presque plus de secret pour vous.

 

 


 

 

Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 12:03

 

Cela paraît surréaliste, mais c'est devenu réalité.

Imaginez un taureau blessé, des banderilles plantées dans le dos, qui, au lieu de charger le torero qui l'a maltraité regarde celui-ci fixement dans les yeux. L'homme aux habits de lumière s'effondre alors dans l'arène et se repent aux yeux de tous. Il préfère incarner la honte de la tauromachie plutôt que de se faire honte à lui-même.

Quel spectacle émouvant que cet ex-matador devenu végétarien et ardent adversaire de la corrida !

 

La preuve en images link


 

Dans le même registre, voir aussi cette superbe vidéo de 4 mn sur la défense de la cause animale.

 


 


 

Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 11:39

 

Sous le titre : "La clé de notre existence ! 2012 : Appel au réveil. Message des Pléïadiens", cette vidéo nous délivre un superbe message, agrémenté de magnifiques effets spéciaux. Le commentaire en anglais - sous-titré français - est prononcé par une voix féminine captivante. Un moment de pure délectation.

 

Messages canalisés par Barbara Marciniak, publiés en 1992 dans son livre "Bringers of the Dawn" (Les Messagers de l'Aube).

 

La version anglaise a été visionnée par plus de 500 000 internautes.

 


Liens pour voir la vidéo sur Youtube (26 mn) : link
et en intégralité sur Dailymotion (34 mn) : link

 

2ème partie du message sur Dailymotion (27 mn) : link

 

3ème partie du message sur Dailymotion (25mn) : link

 

Certes, la vidéo n'a pas de rapport direct avec le végétarisme, mais je ne résiste pas au plaisir de vous la faire partager.

 

Voir aussi ce superbe texte de Barbara Marciniak, traduit par Olivier de Rouvroy récemment décédé, et publié le dimanche de Pâques 2014 sur un portail québécois :

http://changera.blogspot.ca/2014/04/pleiadiens-changements-en-cours.html

 

   

Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 13:37

 

Déforestation, élevage bovin, culture du soja, tout est passé en revue dans ce film sobre de Patrick Rouxel.

De la destruction de la faune et de la flore amazonienne jusqu'au consommateur français de viande, de fromage et de cuir, c'est l'ensemble de la filière bovine qui est soumise au regard du spectateur.

On dit que la vérité se passe de commentaire ; c'est le cas d'ALMA, vibrant plaidoyer en faveur du végétarisme.

 

www.almathefilm.com

 

durée : 65 mn


Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 11:22

Mis à jour le 7 mars 2014

  

La chaîne culturelle ARTE nous a gratifié ce dimanche 7 août 2011 d'un film rarement diffusé à la télévision. Les Comédiens   fut tourné en 1967 par Peter Glenville sur un scénario de Graham Greene, avec une belle brochette (oh pardon !) d'acteurs dont Richard Burton dans le rôle principal, ainsi que Liz Taylor, Alec Guiness et Peter Ustinov parmi les plus connus.


L'action se passe à Haïti vers 1960 sous la dictature sanguinaire de François Duvalier ("Papa Doc"), assisté d'une troupe de 5000 hommes de main dénommés les "Tontons Macoutes". Bien que romancée, l'histoire s'appuie sur des faits réels et évolue d'une passion illégitime vers un engagement politique, avec des personnages hauts en couleurs.


Brown (Richard Burton) tient de sa mère à Port-au-Prince l'hôtel Trianon, dont les affaires périclitent et qu'il n'arrive pas à vendre. Il entretient une liaison avec Martha (Liz Taylor), épouse de l'ambassadeur Pineda (Peter Ustinov).


Le major Jones (Alec Guiness) est un anglais mythomane, trafiquant d'armes raté, qui se fait passer pour un spécialiste de la guérilla ayant obtenu ses faits d'armes en Birmanie durant la IIème guerre mondiale.


Américain pacifiste, Mr Smith fut candidat du parti végétarien aux élections présidentielles de 1948 contre Harry Truman. Avec son épouse, il forme un couple idéaliste, mais courageux et sympathique. Tous deux souhaitent créer un centre végétarien à Duvalierville, avec la bénédiction des autorités haïtiennes alléchées par un important investissement étranger. En fait, cette cité s'avère n'être qu'une ville fantôme. Déjà, en entrant dans le pays, le douanier feignait de prendre leurs aliments végétariens pour de la marchandise de contrebande ou de la drogue. Un pot-de-vin de 100$ devait rapidement lui éclaircir l'esprit ! (Le couple Smith est remarquablement interprété par Paul Ford et Lilian Gish).

Mme Smith va sauver Brown des griffes des Tontons Macoutes, stupéfaits par la témérité de celle-ci. Brown (Richard Burton) s'est en effet attiré quelques ennuis du fait de son franc-parler. Il déclare ouvertement que 95% des habitants de Haïti sont végétariens par obligation du fait de leur misère. Découvrant la maquette de la chimérique Duvalierville devant le nouveau ministre haïtien de l'industrie, Brown discerne un bâtiment sur la gauche. On lui dit qu'il s'agit du siège de la police. Brown commente : Mais peut-être que, sous un régime végétarien, la police de ce pays ne sera plus nécessaire.

On imagine que ce genre de sarcasme est peu apprécié dans un régime totalitaire qui gouverne par la terreur. La police de Duvalier oblige en effet les enfants des écoles à venir - tout en chantant les louanges du régime - assister à l'exécution des opposants politiques à la tombée de la nuit. D'autres hommes suspectés de résistance sont tués en pleine rue par les Tontons Macoutes. Un ancien ministre tombé en disgrâce est abattu dans la piscine de l'hôtel de Brown, son enterrement empêché par les macoutes malgré les protestations de sa veuve et son cadavre emporté pour pratiquer quelque rituel de sorcellerie vaudoue. Un chirurgien haïtien, ami de Brown et résistant, est égorgé en pleine salle d'opération avec l'un de ses bistouris... Le scénario de Graham Greene est ici inspiré de faits réels survenus durant la dictature de François Duvalier (1957-1971). Celui-ci dressait les noirs contre les mulâtres et utilisait le vaudou pour affirmer son emprise sur la population.

Finalement, le couple Smith parviendra à quitter le pays sain et sauf, de même que l'ambassadeur Pineda et son épouse.


Les Comédiens  est l'une des rares œuvres cinématographiques à évoquer le végétarisme, présenté ici sous un jour plutôt favorable, en ce dès 1967. Qui plus est, le film n'a pas vieilli quant'à sa description de la dictature.

 

Il est intéressant de noter que, alors que le séisme de 2010 a entièrement détruit le palais présidentiel, l'hôtel Oloffson (rebaptisé Hôtel Trianon dans le film et qui est la propriété de Brown) est l'un des rares bâtiments de la ville à avoir résisté au tremblement de terre. 


 

Un film plus récent, L'Odyssée de Pi  de David Lee (2012), relate le périple d'un jeune végétarien, seul rescapé du naufrage d'un cargo dans lequel périt toute sa famille. Gérard Depardieu y fait une brève apparition en cuisinier crasseux n'ayant aucun respect pour les convictions des passagers végétariens. C'est l'un des rares films qui évoque la difficulté des végétariens à se nourrir dans un monde gouverné par les carnivores. Honneur est rendu au héros puisqu'il arrive à surmonter des obstacles inouïs, y compris à dompter un tigre sur un radeau de sauvetage ! Tout cela est réalisé avec force effets spéciaux et un sens du merveilleux omniprésent.


 

 

Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 21:14

 

Une vidéo allemande rassemble les principaux arguments concernant la nocivité de la viande pour la santé et qui ont été abordés dans notre e-book.


Cette vidéo de 30 mn est visible sur Dailymotion en version française en cliquant sur le lien ci-joint link

 


Repost 0
Published by ISISRET - dans DOCUMENTS
commenter cet article